Israël

Image du site http://www.lhotessedelair.com
14 juin 2017
Par Elizabeth Landry

Visiter Jérusalem depuis Tel-Aviv en une journée. Quoi voir en priorité?

Les vols vers Tel-Aviv avec Air Transat viennent de commencer. Plusieurs de mes collègues s’envoleront vers l’Israël pour y faire escale. Comme j’ai eu la chance d’y passer trois semaines en mars dernier, on me pose plusieurs questions concernant la visite de la ville de Jérusalem. Voici donc mes recommandations pour faire un DAY TRIP depuis Tel-Aviv vers la ville sainte.

Comment puis-je me rendre à Jérusalem depuis Tel-Aviv ?

En bus. Et c’est assez facile. Visitez le site de Tourist Israël où tout est bien expliqué.

Une fois arrivé à la gare centrale de Jérusalem, le tramway est situé juste en face. Prenez le tram qui vous apportera vers la droite (en direction des lignes Ha-Davidka, Jaffa Center, City Hall).

Descendez à City Hall et vous verrez les remparts de la ville de Jérusalem et longez-les en les gardant sur votre gauche pour arriver à Jaffa Gate, principal lieu de rencontre des tours organisés.

Si vous aviez pris le tram vers la gauche vous vous seriez dirigés en direction du Musée Yad Vashem (musée de l’Holocauste). La sortie est la dernière station Mount Herzl.

Faites escale en Israël avec cet article : 10 bonnes raisons de visiter Israël

Est-il mieux de prendre un tour pour visiter la ville ?

Absolument ! Tout dépend de votre style de voyage, mais si vous êtes du genre indépendant, je suggère de vous rendre par vous-même à Jérusalem et d’ensuite prendre un tour sur place pour bénéficier d’une certaine liberté.

Car si vous n’avez qu’une journée à passer dans cette ville (où l’on peut facilement y passer une semaine), il faudra sélectionner les activités tout en goûtant un peu à tout.

Par contre, si vous préférez du tout inclus, voici un tour avec Get your Guide qui pourrait vous intéresser.

Faites escale en Jordanie et Petra avec : visite de Petra au départ de Jérusalem ou de Tel-Aviv

Pour les tours une fois sur place, je propose deux choix. Les deux sont offert en anglais.

1.Si vous êtes capable d’arriver pour le tour gratuit de Sandemans à 8 h 45 AM, choisissez celui-là pour avoir une vue d’ensemble de la vieille ville. Ce tour part de la porte de Jaffa et vous fait marcher dans les quatre quartiers de la ville fortifiée de Jérusalem (musulman, juif, arménien et chrétien). La visite se termine dans le quartier chrétien devant l’Église du Saint-Sépulcre où vous pourrez une fois le tour terminé, visiter l’église par vous-même.

Le hic c’est qu’il y a tellement d’histoire dans cette église (c’est là que Jésus aurait été crucifié, enterré et ressuscité) que c’est un peu dommage de ne pas trop comprendre ce que l’on voit. Vous pouvez toujours avoir un Lonely Planet en main pour vous y référer lors de la visite.

2. Par contre si vous arrivez plus tard, je prioriserais le tour de 11 AM, le HOLY CITY TOUR qui inclut la visite sur le Mont du Temple (où se trouve le Dôme du Rocher, emblème de la ville et le lieu le plus sacré pour les Juifs, car c’est là que Abraham aurait offert en sacrifice son fils Isaac à Dieu. Le Dôme du Rocher est aussi le troisième lieu saint d’islam, car c’est là que Mahomet serait monté au paradis. ) (30 euros)

Comme les touristes ne sont admis que pendant certaines heures sur le Mont du Temple, un tour est vraiment conseillé et facilite le processus de sécurité.

La visite se termine dans l’Église du Saint-Sépulcre avec en bonus des explications plus claires et vous verrez dans les caves de l’église, des tombeaux juifs datant de plus de 2000 ans … donc oui, il se pourrait que Jésus ait été enterré quelque part par là.

La visite n’inclut pas l’attente dans le tombeau de Jésus. Si vous voulez y entrer, vous pouvez faire la file par la suite si le cœur vous en dit.

Est-ce possible d’insérer un vœu dans le Mur des Lamentations (Western Wall)?

Oui, mais la visite du mur n’est pas inclus dans les tours. On le voit avec les deux tours que je vous propose, mais on n’entre pas sur le site.

Vous pouvez y accéder par la suite par vous-même (l’entrée est gratuite). Des indications sont affichées partout dans la ville alors vous pouvez y aller avant votre tour de 11 AM ou après.

Soyez respectueux ! On demande de ne pas prendre de photos, surtout pendant le Shabbat. Vous aurez peut-être de la difficulté à vous frayer un chemin jusqu’au mur, mais une fois arrivé et votre vœu inséré, faites marche arrière au lieu de tourner le dos au mur.

Fait intéressant : Les Juifs prient contre le Mur des Lamentations (Western Wall), car c’est le mur qui est le plus rapproché du Dôme du Rocher, le vrai lieu saint pour les Juifs. En fait, ce n’est pas le mur qu’ils prient, mais leur temple qui a été détruit dans l’histoire et maintenant occupé par les musulmans.

Quel est le meilleur endroit pour prendre une belle photo de la ville de Jérusalem ?

On dit que c’est depuis le Mont des Oliviers. Par contre, si vous ne disposez que d’une journée de visite, je ne suis pas certaine que cela vaille la peine de vous y rendre. Ce n’est pas à côté, à moins que vous preniez un taxi pour sauver du temps.

Une autre très bonne option est depuis la tour de l’Église du Rédemption, située dans le quartier chrétien (15 NIS). Après votre visite de l’Église du Saint-Sépulcre, faites un arrêt à cette église et montez jusqu’en haut. La vue est superbe et un bon compromit à celle du Mont des Oliviers.

 

Que puis-je visiter d’autre ?

Si vous n’avez qu’une journée, je pense qu’il faut prioriser la visite de la vieille ville avec un tour d’horizon. Marchez dans la ville par vous-même après la visite guidée et insérez un vœu dans le Mur des Lamentations.

En parcourant la ville, vous allez vous en imprégner. Dégustez un jus frais, car il y a en a partout et ils sont délicieux.

Il y a aussi un tour que j’ai bien aimé et qui est la Cité de David. La porte d’entrée est hors des remparts. C’est là que vous pouvez parcourir des tunnels vieux de plus de 4000 ans, car c’est le lieu d’origine de la ville de Jérusalem. Bien sûr, si vous n’avez qu’une journée, il faut sauter cette activité.

Le musée Yad Vashem (le musée de l’Holocauste) est aussi à conseiller, mais pour une autre journée, car il faut disposer d’assez de temps pour le visiter. Comptez au moins 3 heures.

Pour s’y rendre, il faut prendre le tram en direction opposée à la vieille ville. Dernière sortie. Station Mount Herzl.

(Fermé le vendredi à partir de 14h jusqu’au dimanche. Ouvert le jeudi de 9h à 20h. Ouvert du dimanche au mercredi de 9 h à 17h)

Où manger ?

Au marché Mahane Yehuda ! À voir absolument ! Je suggère de faire votre visite de la ville et qu’au retour, de faire un stop à la station de tram Mahane Yehuda. Là, promenez-vous dans les rues du marché. Vous allez pouvoir déguster de tout ce que l’Israël a à offrir. La nuit, le marché se transforme en lieu de fête où les gens prennent un verre dans les bars du marché.

Un restaurant que j’aurais vraiment aimé essayer est le Machneyuda. Il faut réserver et s’il n’y a pas de places, le même propriétaire détient un autre restaurant qui est juste en face et tout aussi attrayant. Si vous êtes capable d’avoir une réservation, je suis certaine que vous allez adorer. Il est situé près du marché.

Comment dois-je m’habiller ?

Tel-Aviv est très libertine en comparaison à Jérusalem. Dans la ville sainte, vous devez porter des vêtements longs qui couvrent bien vos membres. J’apporterais aussi un foulard au cas où. Pour les signes religieux visibles, ne pas les montrer lorsque vous entrez sur le Mont du Temple. (De toute façon, votre guide vous le dira …)

En résumé ?

  1. Départ en bus de la gare centrale de Tel-Aviv jusqu’à Jérusalem.
  2. Prenez le tramway à la sortie de la gare direction Jaffa Hall, City Hall.
  3. Prenez un tour guidé de la ville. Soit Holy City à 11 AM ou tour gratuit général.
  4. Visitez l’Église du Saint-Sépulcre par vous-même à la fin du tour.
  5. Montez en haut de l’Église du Rédempteur pour avoir une vue sur la ville.
  6. Entrez sans tour sur le site du Mur des Lamentations et insérez un vœu dans le mur.
  7. Retour par tram et sortir à la station Machane Yehuda pour visiter le marché Mahane Yehuda.
  8. Retour à Tel-Aviv.

Pour plus d’informations sur la ville de Jérusalem, visitez le site officiel.

Si vous désirez voir un vidéo réalisé par Rahul Jagtiani, un ami que j’ai rencontré à l’évènement TBEX international , le voici. C’est assez complet et ça donne le goût de passer quelques jours dans la ville.

Un merci spécial à iTravel Jerusalem, City of David, Musée Yad Vashem et TBEX international pour l’organisation de cette visite. Comme toujours mes recommandations ont été testées et appréciées. Bon vol!

Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à mon blogue. Suivez-moi sur Facebook ou sur Instagram. Et surtout, découvrez les dessous de l’aviation en lisant mes livres!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
6 avril 2017
Par Elizabeth Landry

10 bonnes raisons de visiter l'Israël

Avant de m’envoler vers l’Israël, j’étais remplie d’appréhension. Je l’avoue, j’avais peur. Peur pour ma sécurité, peur de devoir rester cachée dans ma chambre d’hôtel, peur de tout alors que je suis plutôt téméraire à l’extrême. Les médias avaient entre autres participé à alimenter mes craintes mais aussi les gens, mon entourage. Lorsque je mentionnais le nom de ma prochaine destination, je récoltais des regards surpris, étonnés, suivi du conseil : «Fais attention, c’est dangereux là-bas! ».

J’ai maintenant honte de moi. Honte de m’être enlisée dans la croyance populaire. De tous les pays que j’ai visités, Israël a su me charmer sans pareil. Pourquoi devriez-vous visiter ce pays? Voici donc 10 bonnes raisons de le faire et vite 🙂

  1. Pour tomber en amour avec les Israéliens

« J’ai appris que voyager seul ce n’est pas du tout de compter sur soi-même. Voyager seul, c’est plutôt s’obliger à dépendre des autres. C’est tomber en amour avec l’être humain. »

Traduction libre de KEN ILGUNAS, auteur du livre Trepassing Across America

Attention, vous pourriez tomber sous le charme de leurs beaux yeux. Littéralement… Blague à part, je ne compte plus les fois où on m’a aidée à m’orienter sans que j’aie a le demander.

Nous étions dans le tramway à Jérusalem. Ma soeur et moi discutions en brandissant des grands points d’interrogation. La dame assise à mes côtés qui ne parle ni le français, ni l’anglais s’est avancée pour nous aider. Elle parlait l’hébreu et avec l’aide de son amie, elle a réussi à me confirmer que nous allions dans la bonne direction.

Idem pour le jour suivant. Un homme nous a fait un cours d’histoire. Il allait nous accompagner jusqu’à la porte de Jaffa pour être certain que l’on se rende à bon port.

Et la femme dans le bus en route vers Eilat. Elle m’a donné son numéro personnel au cas où j’aurais besoin d’aide.

2. Pour se sentir comme à Miami Beach mais à Tel-Aviv

Tel-Aviv est un mini Miami en Israël. Les gens font leur jogging en bord de plage. La ville regorge de bons restaurants et la scène nocturne bat son plein. Pour profiter de la plage, asseyez-vous les pieds dans le sable à l’une des tables du restaurant Blue Surf Beach pour déguster une bière en regardant les surfeurs s’amuser dans l’eau. Si vous voulez plutôt jouer dans les vagues, vous pouvez louer des planches au Israel Surf Club qui est adjoint au restaurant ou au Waves Surf School dans le Dolphinarium.

Je commence vraiment à aimer #telaviv 💙✈ I’m really starting to like Tel-Aviv #visitisrael #beautifulview #beach #travel #traveling

Une publication partagée par The Stewardess’ Chronicles (@lhotessedelair) le

3. Pour vivre l’expérience Tel-Aviv de nuit

On ne pas visiter Tel-Aviv et ne pas sortir au moins un soir dans un club. Comme je voyageais seule, j’ai décidé de me joindre au Pub Crawl du TLV Nights. Le concept: on rejoint un groupe pour faire la tournée des bars. J’ai adoré l’idée car c’est un moyen de rencontrer d’autres touristes qui voyagent en solo dans un contexte festif. Les bars choisis varient d’une soirée à l’autre selon l’ambiance du moment. Tout ce que vous avez à faire c’est de suivre votre guide qui s’assurera que vous passiez une soirée mémorable! Chose certaine, plus l’heure avance, plus vous risquez de laisser votre fou l’emporter:)

Mes bars préférés : Otto – Un club style lounge où l’on peut danser mais aussi siroter un cocktail tout en s’entendant parler. Le bar est situé à côté du Social Club, un bistro qui m’a l’air très bon.

Aria – À la fois un restaurant au deuxième étage et un bar au premier. Le DJ s’installe au centre de la pièce pour faire ses arrangements musicaux. Tenue chic suggérée.

4. Pour monter en haut de l’Église du Rédemption et avoir une vue imprenable sur la ville de Jérusalem

Secret bien gardé et peu fréquenté (nous étions les seuls à y accéder lors de ma visite), la tour de l’Église du Rédemption offre une vue imprenable sur le Dôme du Rocher ainsi que sur l’Église du Saint-Sépulcre située juste à côté. Coût : 15 NIS

 

4. Pour boire des jus frais tous les jours

Partout et je dis bien partout vous pourrez déguster un jus fraîchement pressé de votre fruit ou légume préféré: carotte, orange, betterave ou même grenade. Ça va me manquer!

5. Pour faire un voeu en regardant la mer

À Jaffa (Tel-Aviv), il y a un pont, The Wishing Bridge, où figurent les douze signes du zodiaque. Selon la légende, si l’on pose sa main sur son signe astrologique et que l’on fait un voeu en regardant la mer, notre souhait se réalisera. Hâte de voir si la légende est vraie 🙂

6. Pour tenter de comprendre la complexité des religions

On ne peut pas visiter Jérusalem sans essayer d’en apprendre le plus possible sur les trois grandes religions qui la considèrent comme sainte. Les lieux les plus sacrés pour les Juifs, les chrétiens et les musulmans se retrouvent à Jérusalem et c’est en sillonnant la ville avec un guide qu’on profite au maximum du temps que l’on dispose.

J’ai choisi le Holy City Tour de Sandeman’s New World et je le suggère à 100%. D’abord parce que pour accéder au Dôme du Rocher, il y a certaines heures permises aux touristes et que si vous êtes seul, il se pourrait que les gardes vous rendent la vie plus difficile. Et puis, avec un guide, on apprend tellement!

À savoir que le Dôme du Rocher n’est accessible qu’aux musulmans et que les Juifs n’ont pas le droit d’y accéder. Par contre, pour les Juifs, ce lieu est également sacré, car il est considéré comme étant l’endroit où Abraham aurait offert son fils en sacrifice à Dieu. C’est d’ailleurs pour cela que le Mur des Lamentations est si vénéré, car en fait, le mur est la structure la plus proche du mont du Temple, leur véritable lieu saint.

À noter que lorsque vous entrez sur le Mont du Temple, vous ne devez avoir aucun signe religieux visible sur vous.

 

7. Pour flotter dans la mer Morte

Flotter dans la mer Morte est une expérience extraordinaire. C’est vraiment à faire et refaire. Je me suis enduite de boue avec plaisir et j’ai flotté pendant de longues minutes avant que ma peau pique et rougisse et qu’il soit le temps d’en sortir. Je crois aux bienfaits de la mer Morte. Après ma visite, ma peau était vraiment plus douce. J’aurais peut-être dû m’apporter une bouteille d’eau vide et la remplir de boue…

Je pense que la meilleure façon de visiter la mer Morte pour la première fois est de s’y rendre en se joignant à un tour. Celui offert par Abraham Tours au départ de Jérusalem est intéressant car il est combiné à une visite de Massada et de la réserve naturelle En Gedi. Il est également offert depuis Tel-Aviv avec un départ très tôt pour voir le lever du soleil depuis l’impressionnante forteresse de Masada.

Flotter sur la #MerMorte : check! 📍 #bucketlist @abrahamtours

Une publication partagée par Émilie #NomadJunkies (@nomadicemilie) le

8. Pour être impressionné par le travail d’Hérode à Massada

Surplombant le désert de Judée et la mer Morte, la forteresse de Massada est un incontournable en Israël. Bâtie il y a plus de 2000 ans, c’est un exploit d’avoir construit une telle forteresse dans un lieu aussi (pardonnez-moi l’expression), PERDU! Et puis, ce lieu est chargé d’histoire. C’est là qu’en l’an 73, des Juifs choisirent la mort à la capture par les Romains. Lorsque les assaillants entrèrent dans la forteresse après des mois de siège, ils y découvrirent les corps de femmes, hommes et enfants. Ils préférèrent le suicide à l’esclavage.

9 . Pour se régaler au marché Machane Yehuda

On m’avait dit qu’en Israël, la nourriture était excellente et c’est vrai. Même le plus simple des bouibouis est bon. En vous rendant au Marché Machane Yehuda à Jérusalem, vous ne pourrez pas vous retenir d’acheter des dattes, des pâtisseries, des falafels, des épices, de tout! Dans le marché, il y a des restaurants et des cafés. Il faut le visiter de jour comme de nuit, car le soir les bars ouvrent leurs portes et l’ambiance bat son plein.

10. Pour faire une escapade en Jordanie et visiter l’une des 7 merveilles du monde (Petra)

WOW PETRA! Personne, je dis bien PERSONNE ne peut passer à côté de Petra! Non seulement c’est impressionnant de voir le Trésor, ce monument gravé à même la pierre et qui est devenu l’emblème du site, mais marcher des kilomètres pour se rendre au Monastère en parcourant le royaume ancien des Nabatéens vaut aussi son pesant d’or. Pour visiter Petra, on peut le faire en une journée depuis Eilat dans le sud de l’Israël ou se joindre à un tour comme celui qu’offre Abraham Tours (un voyage de 2 nuits, 3 jours où vous dormirez dans un camp de Bedouins et visiterez plusieurs sites en Jordanie. Disponible aussi en 2 jours, une nuit)

Ce voyage a été rendu possible grâce à l’évènement TBEX Jérusalem. Merci à tous les partenaires qui ont fait de ce voyage une expérience mémorable (Abraham Tours, Abraham Hostel Tel-Aviv, TLV Nights, City of David, The Tower of David Museum, Marina’s Divers Eilat)

Comme toujours, mes aventures ont été testées, appréciées et approuvées. Bon vol!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poursuivre la lecture
Partagez!