Écosse

Image du site http://www.lhotessedelair.com
8 mars 2017
Par Elizabeth Landry

Day trip dans les Highlands depuis Glasgow : Quoi voir ?

Une journée complète pour découvrir l’Écosse est trop peu certes, mais c’est tout ce dont je disposais lors de mon escale à Glasgow. Malgré la courte durée de mon séjour, cela a suffi amplement pour en tomber amoureuse. J’atterrissais et j’étais vendue d’avance, même sous la pluie tombante.

Étant en train de dévorer le quatrième tome de la saga à succès Outlander, je m’imaginais déjà en train de boire un whisky avec le beau Jamie, ou l’un de ses acolytes. Bref, je sentais qu’en arrivant en Écosse, l’histoire d’amour entre ce pays et moi-même était dans la poche.

Comme j’étais la seule des membres d’équipage décidée à jouer la touriste pour ce séjour, je me suis jointe à un tour organisé. Depuis Glasgow, plusieurs compagnies offrent des itinéraires d’une journée dans les Highlands avec des arrêts stratégiques à des sites historiques. J’ai choisi le tour proposé par la compagnie Rabbie’s qui me faisait voir des châteaux, sentir l’histoire de l’Écosse et bien sûr, admirer des paysages spectaculaires souvent utilisés pour tourner des scènes de films.

Sur le chemin des Highlands, Georges, mon guide m’informe que j’ai fait un bon choix d’itinéraire. Il m’avoue que c’est le plus beau des tours proposés, bien devant celui du Loch Ness, plus populaire mais moins complet. « Tout le monde veut voir Nessie mais autant se le dire tout de suite, les chances que vous l’apercevrez sont minces… », blague-t-il.

Il n’a pas besoin d’en dire plus, je suis déjà vendue depuis un bon moment. Pas vous ?

 

Premier arrêt : Luss et Loch Lomond

Luss est un joli village en bordure de Loch Lomond, ce dernier étant le plus grand lac de Grande-Bretagne. Sur les berges vous remarquerez qu’il n’y a pas de maison. Les Écossais désirent que leurs lacs restent accessibles pour tous les habitants et que tous puissent s’y baigner gratuitement. Vous pouvez acheter des souvenirs dans les boutiques du village.

Deuxième arrêt : King’s House Hotel

Un court arrêt ici pour approcher des chevreuils sauvages qui sont plutôt habitués à la présence humaine. L’hôtel est également très beau et situé dans un décor majestueux.

 

Troisième arrêt: Glencoe

En route vers Glencoe, notre guide fait jouer les chansons-thèmes de certains films tournés en Écosse. J’avoue qu’au début je trouvais l’idée plutôt touristique mais le mélange d’une mélodie tirée de la série télévisée Outlander à une vue spectaculaire est plutôt poignant finalement.

La vallée de Glencoe est devenue célèbre car elle fut témoin du massacre du clan Macdonald en 1692. En ce temps, certains clans écossais appuyaient la cause britannique dont le clan Campbell. Une nuit de février, les Campbell demandèrent l’hospitalité aux Macdonald qui les accueillirent à bras ouverts sans se douter qu’ils étaient des défendant du roi d’Angleterre. Trente-huit hommes furent tués et quarante femmes et enfants moururent de froid après l’incendie de leurs maisons.

Mais mis à part cela, la beauté de Glencoe est à couper le souffle.


Quatrième arrêt : Stalker Castle

Le château est situé sur une petite île accessible à marée basse. Les visites du château sont possibles uniquement d’avril à octobre mais ne sont pas prévues dans le tour de Rabbie’s.  L’arrêt se fait dans un café en bordure de la route A828 et de là on peut admirer le château qui a été construit dans son allure actuelle en 1446.

Le château est l’une des maisons-tours les mieux préservées de l’ouest de l’Écosse.

Cinquième arrêt: Oban

Oban est une ville de pêcheurs dans le comté d’Argyll. Elle compte un peu plus de 8 000 habitants mais en été frôle les 25 000. Le tour prévoit un arrêt d’environ 2 h pour le lunch et déambuler dans le village. Si vous avez un peu de temps, vous pouvez visiter la distillerie de whisky Oban qui date de 1794.

J’ai mangé des huîtres au restaurant de fruits de mer Ee-usk. Elles étaient excellentes. Voir carte. Un autre restaurant qui m’a semblé bien aussi s’appelle Oban Fish Bar and Restaurant.

 

Sixième arrêt: Kilchurn Castle

Digne d’une carte postale, le château de Kilchurn date de 1450. Lorsqu’une tempête l’endommagea en 1760, il a été abandonné et jamais restauré. Il est accessible gratuitement du 1er avril au 30 septembre. Il est l’un des châteaux les plus photographiés d’Écosse et je le comprends.

Septième arrêt: Inveraray Castle

Lors de ma visite en février, le château n’était pas ouvert aux visites mais en été il l’est. Le château a appartenu au chef du clan Campbell, le Duke d’Argyll. La famille qui possède aujourd’hui le château est l’un de ses descendants, Torquhil Ian Campbell.


 

Pour faire le même tour que moi:

Rabbies’s tour, Oban, Glencoe, Highland, Lochs and Castles Tours.

Point de rencontre : 266 Georges Street. voir carte.

Départ à 9 am et retour à 19h.

Prix: entre 36 £ et 43 £ .

♦ Pour les agents de bord, vous pouvez réserver votre tour en demandant au concierge de l’hôtel de réserver pour vous.

♦ Le tour est offert uniquement en anglais. À savoir que l’accent écossais est un peu plus difficile à comprendre alors si vous ne parlez pas bien l’anglais, prévoyez de vous renseigner par la suite sur les sites que vous avez visités.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poursuivre la lecture
Partagez!