Chroniques

Image du site http://www.lhotessedelair.com
27 octobre 2016
Par Annie-Pier Coutu

Les flatulences, un bruit et une odeur gênante, surtout à 36 000 pieds!

MEn farting with flamesQui n’a jamais eu le goût de libérer des gaz dans un avion? En d’autres termes de péter à 36 000 pieds? C’est presque impossible de ne pas le faire…

Logiquement selon les lois de la physique, la pression en cabine lorsqu’en vol est moindre que sur la terre ferme.

Ainsi, les gaz prennent de l’expansion en altitude et même ceux qui se retrouvent dans vos intestins, au grand dam des autres passagers.

Bottle in airplane

Bouteille d’eau une fois au sol. Les gaz sont compressés. En vol, ils prennent de l’expansion.

Étant agente de bord depuis presque 9 ans, je connais, ou plutôt, je sens très bien les mauvaises odeurs dans l’avion. Il est gênant dû à la proximité des uns et des autres, mais parfois inévitable de se soulager avec un petit pet.

En fait, les flatulences et les ballonnements digestifs indiquent un déséquilibre de la flore intestinale et un certain degré de malabsorption des nutriments. Il y a donc une façon de prévenir, ou à tout le moins, de réduire la production de gaz qui se formerait en trop grande quantité dans votre corps. Voici quelques conseils pour vos prochains voyages en avion.

Que faire pour éviter de trop gonfler à bord?

Les essentiels

•   Mangez lentement et bien mastiquer les aliments. Cela paraît évident, mais souvent négligé. La mastication complète aide à la digestion adéquate des aliments.

•   Mauvaise nouvelle… Évitez les boissons gazeuses, boissons aux fruits, le thé glacé et autres boissons sucrées et/ou gazeuses. Préférez les tisanes, le thé vert, l’eau avec du citron ou simplement diminuez votre consommation de jus en le diluant de moitié avec de l’eau.

don't take soda drink

•   Diminuez les aliments gazogènes comme les:

  • Crucifères: (chou, brocoli, chou-fleur, chou de Bruxelles, radis, navet)

Ce type de légumes engendre des gaz, car ils contiennent beaucoup de soufre qui rendent vos flatulences nauséabondes.

  • Grosses légumineuses
  • Solanacées (aubergine, poivron, tomate, pomme de terre)

•   Évitez les fruits et les sucreries aux repas. Les fruits se digèrent plus rapidement que les autres aliments et devraient être absorbés avant les repas ou en collation pour éviter les fermentations et les gaz.

•   Favorisez les fibres dans l’alimentation, surtout grâce aux légumes verts et aux céréales entières. Les fibres jouent un rôle primordial dans la santé de la flore intestinale car elles nettoient mécaniquement l’intestin.

Do not fart sign

•   Consommez beaucoup d’épices et de fines herbes soit en tisane ou ajoutées à vos repas, surtout cumin, fenouil et cardamome.

Ces épices vous aideront à disperser les gaz intestinaux et à prévenir leur formation grâce aux huiles essentielles qu’elles contiennent. En fait, celles-ci détendent les muscles lisses (les muscles des organes internes), ce qui soulage les crampes au système digestif.

•   Atténuez le stress et l’anxiété en étant prévoyant et organisé lors de vos déplacements.

Repas à consommer à bord

airplane tray foodOuf, vous n’êtes pas chanceux mais la majorité des aliments offerts à bord n’améliorent en rien la production des gaz. On retrouve dans les plats proposés trop de féculents (pain, pomme de terre) et pas assez de légumes.

Saviez-vous que les flatulences nauséabondes sont souvent associées à la mauvaise digestion des protéines tandis que les flatulences bruyantes sont associées à la digestion des féculents et des sucres?

En fait, la combinaison idéale dans l’avion est la consommation d’aliments végétariens ou d’emporter une salade avec protéines et crudités.

Si vous êtes prévoyant, vous pouvez préparer avant le départ votre propre repas pour le vol (oui vous avez le droit!). Plusieurs personnes l’ignorent, mais il est autorisé, même préférable, d’apporter votre nourriture dans l’avion si vous avez une intolérance alimentaire ou un système digestif plus sensible. N’oubliez pas qu’elle ne doit pas contenir de liquide, gel ou crème de plus de 100 ml (pas de yogourt, sauce ou vinaigrette en grande quantité).

Apportez votre tisane à bord !

Vous pouvez aussi apporter votre propre tisane à bord et demander aux agents de bord de l’eau chaude pour les infuser. Les infusions à base de graines de fenouil, graines de carvi, anis, graines de cardamome ou de menthe poivrée vous aideront à enrayer les gaz gastriques et intestinaux.

Bon vol!

Fait intéressant

Passanger smelling bad olorDes spécialistes ont publié en 2013 leurs travaux dans le New Zealand Medical Journal indiquant qu’il n’est pas bon de retenir ses flatulences en avion et suggèrent que les coussins des sièges contiennent du charbon absorbant pour accommoder les passagers. Une idée intéressante, mais d’ici là, prévoyez vos consommations.


Un mot sur notre collaboratrice!

Annie-pier Coutu, www.herbanie.comAnnie-Pier Coutu est agent de bord pour une grande compagnie aérienne canadienne. Elle est passionnée par le bien-être des gens et a fondé sa propre compagnie de produits naturels. Elle possède plusieurs formations dans le domaine dont la massothérapie, la naturopathie, professeur de yoga et bientôt la méditation pleine conscience. Suivez-la sur Facebook ou sur www.herbanie.com.

Partagez!
< Nouvelles chroniquesAnciennes chroniques >

Poster un Commentaire

avatar
wpDiscuz