Chroniques

Image du site http://www.lhotessedelair.com
17 octobre 2017
Par Elizabeth Landry

Bye bye la machine à LIKE!

Ça fait longtemps que j’y pense et j’ai besoin de vous en parler.

L’autre jour, j’ai lu un article d’une blogueuse qui disait qu’elle était devenue accroc aux réseaux sociaux. Que rares étaient les soupers entre amis sans téléphone portable.

Elle mentionnait aussi qu’à chaque post qu’elle mettait sur sa page Facebook, elle s’interrogeait : « Est-ce que je vais avoir assez de J’AIME ? » Et qu’à force de publier des photos, des articles, un peu de notre vie, on finissait par la perdre justement notre vie. L’instant présent.

Je me suis reconnue là-dedans. J’ai commencé à écrire car je voyais tellement de belles choses dans le monde que je voulais en faire profiter les autres. Je voulais vous inciter à parcourir le monde, vous aussi.

C’est en plongeant avec les requins aux Bahamas que j’avais ressenti le désir d’écrire, de partager mon expérience. Ça avait été si magique ! Je pense que ça l’avait été, justement parce que ce jour-là, j’avais profité du moment présent. J’avais regardé chaque requin qui nageait devant moi. Qui m’hypnotisait.

 

J’avais pris des photos sous l’eau certes. Il me fallait bien un petit souvenir. Pour MOI. Je n’étais pas là à chercher l’angle parfait pour que l’image soit WOW et récolte des LIKE. De toute façon, je n’avais pas de Facebook encore. Mon blogue n’existait pas. Instagram on n’en parlait même pas.

À mon retour de voyage, j’avais appelé un ami qui travaillait pour un magazine. Je lui avais proposé mon expérience par écrit. Heureusement, mes photos étaient belles et j’avais pu les utiliser pour l’article. Mes mots transportaient le lecteur. L’amenait avec moi à Nassau avec ces magnifiques requins.

 

Des années plus tard, j’ai l’impression de ne plus saisir ces moments si précieux. Si important lorsque l’on raconte une histoire. Je pense être une écrivaine dans l’âme. Mais pour cela, je dois m’inspirer, vivre, profiter des aventures qui s’offrent à moi, sans être préoccupée par la machine à LIKE.

J’ai l’impression qu’à force de chercher de bons sujets d’articles, de prendre des photos sur le vif pour les agrémenter, j’en suis venue à me comparer et à cesser de profiter du voyage en soi juste pour prendre LA photo qui va faire augmenter mes followers.

Je ne me souviens plus de la dernière fois où j’ai visité une ville la tête vide sans même prendre une photo. Sans me dire que ce paysage, ruelle, monument ferait une belle photo sur Instagram ou obtiendrait des partages sur Facebook.

Je ne crois pas être la seule dans cette situation. Mon fil d’actualité est rempli de selfie pris dans un merveilleux décor mais auquel la personne lui fait dos. Voyageons-nous pour prendre une photo ou pour vivre une expérience?

J’ai voyagé souvent seule et j’ai été confrontée à moi-même et j’ai appris un peu plus sur moi-même. Je veux encore voyager pour être éblouie par le monde, les gens et vivre des aventures toutes aussi surprenantes les unes que les autres.

Je veux avant tout voyager pour être présente dans chaque moment et m’allouer le droit de ne plus me sentir coupable parce que je n’ai pas retenu l’adresse de tel restaurant à Sydney ou photographié ce beau coucher du soleil pour vous en faire part.

Ce n’est pas vous chers lecteurs qui m’avez mis de la pression. Bien sûr que non ! C’est moi qui a fait cela seule, comme une grande ! Je suis bien bonne là-dedans, me mettre de la pression.

Cette fois-ci, je pars pour moi. L’Australie m’attend. J’ai toujours voulu visiter ce pays et pas question que je parte en me disant qu’il me faut la SHOT pour en mettre plein la vue.

Je veux pouvoir prendre une photo parce que ce paysage m’émeut. Je veux aussi ne pas prendre rien parce que j’ai juste le goût d’admirer ce que je vois. Je veux revenir et écrire sur ce que j’ai vécu parce que je l’ai vécu à fond.

Bye bye la machine à LIKE. On se revoit en janvier 2018 !

Partagez!
< Nouvelles chroniquesAnciennes chroniques >

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
Jolies Lueurs
Invité

Coucou !
C’est une réflexion intéressante et sincère que tu livres ici !
Moi, je débute tout juste dans la blogosphère, alors pour l’instant je suis un peu loin de tout ça, mais c’est sûrement l’un des écueils lorsqu’on se lance sur cette voie…
Je comprends bien ton idée de vraiment s’inscrire dans l’instant présent avant tout.
Profites bien de l’Australie, à fond, pour toi, et si tu peux en partager quelque chose d’authentique, qui retranscrit ton sentiment et ta vision des choses, tant mieux pour nous 🙂

Merci de partager ces pensées !
A bientôt !

PS: nager avec les requins a dû être une expérience DINGUE.

Dede grégoire
Invité
Dede grégoire

WoW !!! Une grande femme
Cela porte à la reflexion
Je ne peux t’encourager plus à le faire
Bravo !!! Bon voyage
Mais texte moi pareil la à moi lol
Xxx