Destination voyage

hotesse_air_destination_voyage2

Image du site http://www.lhotessedelair.com
21 avril 2013
Par Elizabeth Landry

Surf, randonnée, surf. Merci SandyMouth!

La flamme semble être revenue :) Pour aujourd’hui en tout cas! Quelques 2 800 mots plus tard et une passagère hurluberlue aux lunettes rouges d’inventée, me voilà tentée de vous montrer ce qui m’aura soufflé l’inspiration.

SandyMouth dans le comté de Cornwall (Cornouailles). Une plage pour surfers expérimentés. Entre chaque session, un merveilleux chemin pédestre surplombant la mer. Un petit café offre des paninis et burgers. On y rencontre de gentils surfers qui tout bonnement vous offre de vous prêter une planche pour le reste de votre séjour!

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
19 octobre 2012
Par Elizabeth Landry

Cork en 24 h

L’Irlande m’a toujours attirée. Ayant visité Dublin rapidement lors d’un courrier de 48 h l’an passé, j’étais restée sur mon appétit. Lorsque je me remémorais mon séjour en ce pays, des images m’apparaissaient. Je revoyais des maisons couleur jaune citron et des pubs bondés de monde. J’entendais à nouveau la musique folklorique jouée aux coins des rues. Rien ne m’avait déplu. Même pas la pluie.

Enfin de retour dans ce pays tout vert, la ville de Cork me charme tout autant. J’ai vraiment l’impression d’avoir voyagé dans le passé, là où les chevaliers et princesses existaient. Et je n’ai même pas encore vu un vrai château! À présent, d’autres images se sont ajoutées à mes souvenirs. Je verrai désormais des écoliers en uniformes verts déambuler dans les rues, je saliverai en pensant aux meilleurs huîtres que je n’ai jamais mangé et je me verrai faire plusieurs face à face avec des piétons sur le trottoir car ici, c’est l’inverse,  on conduit à gauche, et donc on se croise sur notre droite et pas le contraire comme en Amérique.

Pour vous donner le goût de passer par ici lors d’un futur voyage en Irlande, voici en images quelques unes de mes suggestions. Visite en 24 h.

Cork (Corcaigh)

À voir absolument, la belle cathédrale Saint FinBarr qui siège un peu en dehors du centre de Cork mais vraiment tout près. La route près de la rivière Lee est aussi très belle. Il y a un cimetière autour de la cathédrale datant d’aussi loin que du 7 ième siècle, au temps où les premières fondations du bâtiment furent érigées.

            

Pour avoir une vue sur la ville de Cork, il faut se rendre dans le quartier de Shandon et monter tout en haut de l’église Saint Anne. Vous pouvez aussi sonner les cloches, ce que j’ai fait et bien aimé! Ce quartier était dans les années 1800 le centre commercial de la ville et a déjà été le plus grand producteur de beurre du monde dans les années 1860. (qu’est ce qu’on en apprend des choses pertinentes en voyageant!)

                               

Cork est petit. Seulement 120 000 habitants. Comme je ne suis pas du genre à visiter des musées, je me contente d’avoir une vue d’ensemble pour ensuite profiter de ce qu’une ville a à offrir. Voici quelques suggestions restaurants que j’ai aimés.  Pour le shopping, vous trouverez toutes les boutiques de vêtements des marques les plus populaires mais je vous suggère une petite trouvaille au style vintage que j’ai bien apprécié.

Dîner: Nash 19 sur Princes Street / Farmgate Café dans le English Market.

Souper: Boqueria sur Bridge Street (les huîtres étaient extraordinaires) et ils servent des tapas assez généreux. / Market Lane sur Oliver Plunkett Street (ambiance branchée, vin au verre pour 6 euros, prix très abordables)

Un pub : Sin É sur Coburg street (petit, ambiance intime, musique la plupart des soirs)

Une boutique: Amity sur French Church Street (vêtements style vintage en bas de 100 euros)

Bonne visite!

     

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
9 septembre 2012
Par Elizabeth Landry

67 h à Bordeaux. Qu'est-ce qu'on fait?

Dans l’aviation, pour apprécier ses horaires, il faut gagner de l’ancienneté. Plus longtemps on est agent de bord et plus on choisi ses vols. Cet été, j’ai remarqué que soudainement mes horaires venaient de faire un bond vers une catégorie supérieure. En fait, dans les limites de ce que j’étais capable d’obtenir, ce que je demandais, je l’avais.

Résultat: j’ai travaillé moins les fins de semaine, j’ai évité les décollages aux heures tardives et j’ai obtenu des jours complets vers certaines destinations au lieu de courts 24 h à Paris. Mon dernier courrier fut donc à mon grand bonheur: un 67 heures à Bordeaux.

Escale d’équipage dans la région bordelaise.

J’avais regardé le nom de mes collègues sur l’itinéraire de vol. Je me disais bien que deux ou trois d’entre eux seraient partants pour visiter avec moi le bassin d’Arcachon ou quelques vignobles. Je m’empressai de vendre l’idée une fois à bord.

Je m’entêtais à répéter qu’il serait préférable de louer une voiture. Je suis quelque peu inépuisable lorsqu’il s’agit de faire des visites. Préférant rester tranquille lors de la dernière journée car nous devions nous réveiller à cinq heures du matin, cela nous laissait qu’une journée pour explorer les alentours. Je voulais en voir le plus possible! Une voiture était de mise. J’en étais convaincue. La LIBERTÉ n’avait pas de prix!

Après un souper dans le vieux Bordeaux, deux de mes collègues et moi, nous mîmes d’accord que nous irions à la gare le lendemain pour se renseigner. Si c’était trop cher, nous prendrions le train vers Arcachon.

Au petit matin, direction Gare Saint-Jean. Après vérification de toutes les agences de location de voiture, HERTZ gagna notre confiance. 133 euros pour la journée. Il nous en coûta en tout et partout après l’ajout d’essence, 55 euros chacun. La LIBERTÉ était une priorité!

Sans compter que nous avons définitivement abusé de cette LIBERTÉ … Bassin d’Arcachon, Dune du Pilat, dégustation d’huîtres à Gujan-Mestras, Visite de vignobles dans le Médoc et promenade sur la route des châteaux. Ci-dessous notre escapade en images.

– – – – – – – –

La Dune du Pilat (ou Pyla) située au coeur d’une forêt de pins et surplombant le bassin d’Arcachon est la plus haute d’Europe. Visite en 1 heure.

 

La ville de Gujan-Mestras est considérée comme la capitale de l’ostréiculture arcachonnaise. Plusieurs petits ports bordent le bassin où l’on peut déguster des huîtres fraîches. Nous avons fait un arrêt au port de Larros où plusieurs petites cabanes s’alignent pour nous offrir leur sélection d’huîtres à bon prix. Nous avons opté pour la cabane N° 245 appelée CHAI JÉRÉMIE. C’est la maman de Jérémie qui nous a fait une généreuse dégustation remplie d’explications sur le monde de l’ostréiculture. (Dégustation de 6 huîtres et d’un verre de vin blanc à 6 euros)

      

 

Après la mer, direction les terres pour visiter des vignobles. La temps nous filant entre nos mains, aussitôt arrivé dans le Médoc, nous fîmes un arrêt au premier château sur la route, le Château Fonréaud. Notre hôte Jean-François nous fit un discours des plus intéressants et comiques de la journée. Il nous présenta toutes les installations et nous fit goûter à quatre vins de la maison. Durée normale: 30 minutes… Durée avec Jean-François: 1 heure. Très agréable.

 

Par la suite, nous fîmes des arrêts à plusieurs châteaux en espérant qu’ils n’aient pas encore fermé leurs portes. Finalement, le Château Reverdi nous accueilla chaleureusement. Audrey Thomas, l’une des propriétaires du château (son frère étant son associé), nous appris comment sentir, goûter ou apprécier les tanins de son vin. Par le fait même, elle nous conseilla de passer par la route des châteaux pour retourner vers Bordeaux. Il était malheureusement trop tard pour visiter d’autres vignobles réputés tels que Lafite Rothschild ou Château Margaux mais nous  pûmes au moins profiter du décor depuis Pauillac jusqu’à Bordeaux en passant par Saint-Julien. Une belle journée efficace comme je les aime!

  

Sites intéressants pour infos

Article du New York Times où figurent quelques bonnes adresses dont le sympathique restaurant L’autre Petit Bois et le réputé Septième Péché. À essayer également le gastronomique Le Gabriel. Pour ne pas payer trop cher, allez-y à l’heure du lunch.

Site de l’Office du Tourisme de la ville de Bordeaux

Pour ceux qui ne pourront se rendre en France, on souhaite que l’année prochaine la ville de Québec tiendra encore une fois Bordeaux Fête le vin à Québec qui se tenait du 6 au 9 septembre 2012 et rassemblait 70 vignerons bordelais et 300 châteaux sous six pavillons d’appellations.

Poursuivre la lecture
Partagez!