Destination voyage

hotesse_air_destination_voyage2

Image du site http://www.lhotessedelair.com
22 novembre 2016
Par Marie-Eve Garand

Isla Mujeres, un paradis à découvrir et quelques bonnes adresses à retenir!

J’ai récemment passé quelques jours à Isla Mujeres, au Mexique, la magnifique « île des femmes » au large de Cancún. Sans prétention et sans artifice, cette petite île se démarque tout de même par son ambiance décontractée, ses plages de sable fin, et surtout par ses petits bijoux bien cachés que je souhaite vous faire découvrir ici. Comme vous pourrez le voir, Isla Mujeres n’a absolument rien à envier aux tout-inclus du continent !

Taqueria Glenssy (Art Gallery)

Adjacente à une galerie d’art, ce petit stand à tacos vous enchantera. Après une matinée bien remplie à la plage, arrêtez-vous le temps de déguster leurs délicieux tacos de poisson (peut-être avec une bière que vous aurez achetée dans le petit magasin d’en face :) ) En prime, si c’est votre jour de chance, vous apercevrez peut-être un artiste en pleine création d’une œuvre d’art en papier mâché!

Taqueria Glenssy – À l’intersection de Lopez Mateo et Miguel Hidalgo, à un coin de rue seulement de la Playa Norte. Voir carte

Caribbean Brisas

Ce restaurant vaut le détour en taxi. Situé dans le quartier Payo Obispo, tout près de l’église locale, on y sert le meilleur steak de thon. Cuit selon vos préférences et recouvert d’une délicieuse tapenade d’olives noires, il n’y a pas de meilleur repas sur l’île. Et si l’envie vous prend d’y retourner à nouveau le lendemain pour le petit-déjeuner, comme nous l’avons fait, le chile poblano relleno est tout à fait savoureux. Ce beau gros piment est farci d’un mélange d’œufs et fromage (avec ou sans viande selon vos goûts), légèrement pané puis arrosé d’une sauce rouge absolument délectable. Vous en redemanderez !

Caribbean Brisas, voir carte , Page Facebook

Pita Amore

Impossible de parler de la cuisine sur Isla Mujeres sans faire mention du Pita Amore. La formule gagnante pour tous : ambiance, service, qualité, quantité, et bon prix ! On y retourne encore et encore… N’oubliez pas de signer votre nom sur les murs !

Pita Amore, voir carte, Page Facebook

Casa Del Buceo

Ce centre de plongée remporte la première place sur TripAdvisor ! Une équipe chevronnée avec plus de 25 ans d’expérience, des circuits bien organisés, vous les recommanderez à votre tour. Si vous aimez l’aventure et souhaitez vivre une matinée forte en émotions, ils offrent des excursions pour nager avec les requins-baleines, au large de Cancún. Vous pourrez observer ces gigantesques créatures dans leur habitat naturel, comme il se doit. (de mai à septembre seulement)

Casa del Buceo, www.casadelbuceo.com, voir carte

 

El Patio

La journée terminée lorsque vous êtes bronzés à souhait et que vous avez l’estomac bien rempli, il ne vous manque que la musique ! Rendez-vous dans ce petit bar, montez sur le toit pour déguster un margarita tout en écoutant l’auteur-compositeur-interprète du moment vous chanter ses meilleurs succès, directement sous les étoiles. Et si, après un ou deux margaritas, vous avez envie de vous trémousser sur le plancher de danse, descendez au rez-de-chaussée pour la deuxième partie. Pour l’horaire des prestations, allez sur leur page Facebook, El Patio House of Music.

El Patio, voir carte


À propos de notre collaboratrice

Marie-Eve vit de sa passion du voyage depuis plus de dix ans en tant qu’hôtesse de l’air. Fille de militaire, elle a vécu en Belgique, et n’a cessé de voyager autour du monde depuis, tant pour le plaisir que pour le travail. Ses découvertes favorites incluent la Corse, la Turquie et l’Indonésie. Elle raffole de la lecture, du yoga et de la cuisine du monde mais s’affectionne de la cuisine végétarienne.

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
4 novembre 2016
Par Elizabeth Landry

5 incontournables dans la région de Charlevoix

J’aime plusieurs régions du Québec mais j’avoue avoir un faible pour celle de Charlevoix. Le décor est majestueux, les produits locaux sont délicieux et à chaque visite je me tarde de vouloir y retourner. Voici une liste d’activités que je recommande et qui, à coup sûr, vous feront passer un bon moment en terre charlevoisienne.

La Maison du Bootlegger

Il faut absolument passer par la Maison du Bootlegger si on visite la région de Charlevoix. Cette maison a été construite en 1860, au nord-est de la rivière Malbaie mais lorsqu’un riche américain au nom de Norie Sellar l’achète en 1933, il l’a fait démanteler pièce par pièce pour la reconstruire à son endroit actuel. C’était à l’époque de la prohibition d’alcool alors il y ajoute tant qu’à y être des couloirs pour cacher ses activités illicites. Aujourd’hui, l’établissement historique est une auberge et un steakhouse où à partir de 21h30, le propriétaire Joey Tardif joue de la musique. On y prête des chapeaux pour se déguiser et une visite guidée des lieux est offerte entre le service de repas. Vous y verrez entre autres les passages secrets et la signature d’Elvis Presley qui a fréquenté l’établissement comme bien d’autres personnalités connues. Pour une soirée festive et mémorable!

La Maison du Bootlegger, 110 rang du Ruisseau des Frênes, La Malbaie (Secteur Sainte-Agnès) Québec, G5A 2C8  voir carte – Tél.: 418-439-3711

Baie St-Paul et sa rue Saint-Jean-Baptiste

La ville de Baie St-Paul n’est située qu’à une heure de voiture de la ville de Québec et pourtant on se sent dépaysé. Les maisons historiques de la rue Saint-Jean-Baptiste vous transportent dans le temps. Des boutiques offrant des produits régionaux s’alignent aux côtés des galeries d’art qui vous donnent envie de devenir artiste. Une promenade sur cette rue mythique et vous aurez le goût d’y déménager.

Un dîner à l’Hôtel Le Germain, anciennement La Ferme

Faute de pouvoir se payer une nuitée dans l’un des plus réputés hôtels de la région, il faut quand même y faire un tour. Le restaurant Le Bercail propose une cuisine simple où ingrédients régionaux sont mis en valeur. Les pizzas cuites au four à bois revêtent des saveurs locales comme garnies de fromage Migneron et de boudin noir. Sofa et foyer central font conviviaux et les vendredis soir, la performance d’un DJ donne de l’ambiance.

Hôtel Le Germain Charlevoix, 50 rue de la Ferme, Baie-Saint-Paul, Québec, Canada, G3Z 0G2, voir carte, Tél.: 1 844 240 4700

Faire une randonnée dans le Parc national des Grands-Jardins

Rien de mieux qu’un peu d’exercice en plein air pour profiter de la région. Le parc national des Grands-Jardins n’est situé qu’à trente minutes en voiture de la ville de Baie-St-Paul. Plusieurs sentiers sont aménagés dont celui du Mont-du-Lac-des-Cygnes (environ 4 h aller-retour) ou le sentier La Chouenne (2 h aller-retour). Si vous êtes chanceux, une renarde presque apprivoisée viendra vous rendre visite dans le stationnement mais prenez garde, il ne faut surtout pas la nourrir et risquer qu’elle ne puisse chasser par elle-même.

Déguster un repas réconfortant au Mouton Noir à Baie-St-Paul

Votre séjour ne serait pas complet sans avoir profité d’un bon repas où saveurs du terroir sont mises à l’honneur. Le chef Thierry Ferré propose une cuisine française, saupoudrée de produits locaux et d’une touche asiatique. L’ambiance du restaurant est chaleureuse et les portions sont généreuses.

Restaurant le Mouton Noir, 43, rue Sainte-Anne, Baie-Saint-Paul, G3Z 0C8, voir carte , Téléphone : 1 418 240-3030

Voir plus de photos ci-bas


À propos de l’auteure

Elizabeth Landry est agente de bord et une vraie passionnée de voyage, de surf, de plongée sous-marine et d’équitation. Elle dirige le blogue L’Hôtesse de l’air depuis 2010 et a écrit trois romans à succès du même nom. Elle a vécu en Espagne et en Équateur et compte parmi ses destinations favorites: Hawaii, le Portugal, la Corse, le Brésil et bien d’autres car le monde reste à découvrir.

Poursuivre la lecture
Partagez!
22 octobre 2016
Par Elizabeth Landry

Salem à l'Halloween, une tradition familiale

Ma mère est une sorcière. Pas une vraie non, mais elle se passionne assez sur l’astrologie et tout ce qui tourne autour de l’ésotérisme qu’on l’a surnommée ainsi. Elle en raffole tellement que Salem, la ville des sorcières du Massachusetts, est devenue une visite obligée en octobre. Ce voyage est une tradition et je ne le manquerai pas pour tout l’or du monde.

  1. Parce que Salem est chargée d’histoire

En 1692, à Salem Village, aujourd’hui Danvers, une communauté voisine à la populaire Salem, quelques jeunes filles dont Abigail Williams, Ann Putnam et Betty Parris, sont considérées possédées par Satan et elles se mettent à accuser d’autres citoyens de les avoir envoutées. L’effet fait boule de neige et plusieurs personnes seront accusées de sorcellerie et condamnées à mort. Au total vingt-cinq «sorciers et sorcières» seront exécutés.

Seul le procès des sorcières s’est réellement déroulé à Salem mais avec tous les attraits touristiques que la ville déploie autour des évènements de 1692 c’est comme si on y était.

À visiter la Witch House, une maison ayant appartenu à Jonathan Corwin, l’un des juges pendant le procès. C’est le seul bâtiment encore debout qui a un lien direct avec les évènements de 1692. À l’intérieur, c’est encore comme il y a 400 ans!

Vous pouvez aussi visiter le Salem Witch Museum pour connaître de long en large l’histoire des évènements de 1692. On assiste à des mises en scène où lumières et sons s’activent pour rendre la visite agréable. Réservation recommandée en octobre.

N’oubliez pas de passer par le plus vieux cimetière de la ville: Old Burying Point Cemetery. De toute façon, il est presque impossible à manquer. Ici, repose John Hathorne, un ancêtre de Nathaniel Hawthorne et l’un des juges du procès des sorcières de 1692.

2. Pour se déguiser et en avoir plein la vue côté costume

À Salem, pendant le mois d’octobre, toute la ville fête l’Halloween. C’est le Haunting Happening et les habitants et visiteurs laissent leur imagination faire son oeuvre. On a droit à un spectacle de déguisements pour tous les goûts. Suffit de déambuler sur Essex Street et vous verrez comment les gens sont créatifs, du pirate des Caraïbes à la Joconde en passant par des monstres de toutes sortes. Moi je me suis déguisée en hôtesse de l’air… Et vous en quoi vous déguiserez-vous cette année?

Des bals costumés sont aussi organisés lors du week-end de l’Halloween. Celui de l’Hôtel Hawthorne est d’ailleurs très prisé et le billet se vend au coût de 150 $US…

 

3. Pour se faire prédire l’avenir

C’est au Annual Psychic Fair and WitchCraft Expo qu’il faut se rendre si vous êtes curieux de faire un face à face avec le paranormal. Chaque mois d’octobre, cette foire rassemble une dizaine de voyants dans le cadre du Festival des Morts. Vous pouvez choisir celui qui lira votre avenir en regardant leurs photos accrochées au mur. Chacun sa spécialité: communication avec les esprits, lecture des lignes de la main, tarot, clairvoyance ou autres.  Je vous conseille d’en choisir un qui porte à sa fiche les mots Spirit Mediumship ou Clairvoyant visions. Ils ont souvent un vrai don et n’auront peut-être aucunement besoin des cartes durant la consultation. Leur seule intuition fera le travail.

Je suggère une séance de 15 minutes seulement. Il n’en faut pas plus pour que le voyant puisse faire une lecture adéquate. De mon côté, j’essaie de ne jamais donner d’informations personnelles qui pourraient guider un charlatan dans la bonne direction. Votre nom et date de naissance suffisent.

4. Pour la beauté des lieux

La ville de Salem est située en bord de mer. Le secteur de la marina vaut le détour où plusieurs boutiques de souvenirs  sont alignées sur Wharf Street. Pour avoir une bonne idée de la ville et de ses alentours, prenez le Salem trolley et ainsi vous pourrez descendre aux 14 arrêts offerts dont La Maison aux sept pignons (House of the Seven Gables). C’est de cette maison que l’auteur Nathaniel Hawthorne s’inspira en 1851 pour raconter l’histoire de son roman du même nom.

Salem – Ville des Sorcières

Où – Environ 5h30 de Montréal dans l’État du Massachusetts aux États-Unis – voir carte

Quand – Le Haunting Happening et le Festival des morts se déroulent du 1 au 31 octobre.

Dormir – Planifiez à l’avance votre voyage si vous voulez dormir dans la ville de Salem car les hôtels se remplissent un an à l’avance et sont chers (Salem Waterfront Hotel & Hawthorne Hotel).

Vous pouvez dormir au Marriott à Peabody qui se trouve à 10 minutes de Salem et la course en taxi est fixée à un prix fixe de 25 $US. Autre option: dormir à Boston qui se trouve à environ 30 minutes de voiture.

MangerGulu-Gulu Café  – Pour le lunch –  Café de style européen qui offre des sandwichs et des salades | 247 Essex St | 978-740-8882 | Dimanche, Lundi & Mardi: 8AM – 11PM | Mercredi au Samedi: 8AM – 1AM

Flying Saucer Pizza Company. Pizzeria à côté du Gulu Café. Recommandé pour le lunch. Très bonne pizza. Wifi gratuit  |

À essayer: Opus un restaurant qui offre des sushis innovateurs au 87 Washington Street.

Sites internet

www.hauntedhappenings.org, www.festivalofthedead.com, www.salemwitchmuseum.com, www.salem.org


Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
8 janvier 2016
Par Elizabeth Landry

Le Nicaragua en stand-by au Jour de l'an... À l'aide!

Être hôtesse de l’air, c’est avoir la possibilité de voyager en stand-by. Qui dit Stand-By dit billet d’avion à prix réduit. Le positif est évident: on sauve de l’argent!

La médaille a son revers… Car voyager Stand-by c’est aussi décider à la dernière minute où l’on pourra s’envoler selon les sièges disponibles dans l’avion. Le hic, c’est que nous voyagions pendant la période la plus achalandée de l’année. NOËL! Comme je ne savais même pas si nous allions monter à bord, il était hors de question que je réserve quoi que ce soit avant d’en être quasiment certaine. Ayant déjà réservé un hôtel à New York qui ne m’avait jamais accueilli car j’avais dû passer par une autre ville faute de sièges disponibles, j’hésitais à me lancer dans les dépenses.

De toute façon, il y a toujours des chambres libres non?

«Il reste 6 sièges sur le Nicaragua et on part dans une semaine» dis-je à mon compagnon de voyage.

Il me sourit. De toute évidence, il ne comprend pas l’ampleur de la situation.

«D’ici une semaine, ces sièges risquent de se vendre!», m’exclamai-je en panique.

Il propose une autre destination: Cancun. Je fais la moue. Je ne compte plus les fois où j’ai posé les pieds sur la péninsule du Yucatán. Mais en regardant les vols, je me dis qu’on a plus de chance de s’y rendre que de voler vers Managua, la capitale du pays qui me charmait. Je commence la recherche d’un hôtel.

Sur mon écran, je vois s’afficher le mot COMPLET sous tous les noms d’hostels, hôtels, camping que je consulte. Je réalise que même si j’ai le désir de m’envoler n’importe où je le pourrai, nous risquons de chercher longtemps un hôtel adéquat. Je baisse les bras pour quelques jours côté Mexique et je regarde à nouveau pour le Nicaragua. Qui sait, les 6 sièges restant ne se seront peut-être pas vendus d’ici le 28 décembre…

Des heures de recherches, des appels via Skype à plus d’une vingtaine d’hôtels et la panique revient.

«No tenemos habitaciones libres durante el Nuevo año» (Nous n’avons pas de chambres disponibles durant le Nouvel An), m’informe l’un et m’informe l’autre.

Moi qui croyais que le Nicaragua était un pays méconnu des touristes. «Peut-être irons-nous nulle part finalement», pensai-je avant de souhaiter un miracle…

Et mon voeu fut exaucé.

Trois jours avant notre supposé départ, comme les 6 sièges sur le Nicaragua étaient encore disponibles, j’avise Maria, une amie qui vit là-bas de la situation. Elle m’informe qu’elle vient à l’instant de réserver un hôtel à Playa Gigante avec ses amis et qu’elle peut s’occuper de me réserver une chambre. J’accepte. Nos chances de réussite viennent d’augmenter.

Au matin du vol, il restait quatre sièges et le Nicaragua se présenta à nous six heures plus tard. Un pays magnifique, et comme je le pensais, méconnu des touristes mais qui ne tardera pas à se faire découvrir.

Adresses à retenir

N.B. Mes suggestions sont recommandées pour les plus aventuriers.

Granada

Belle ville à l’architecture coloniale et dominée par le volcan Mombacho, elle est localisée sur la côte ouest du Lac Nicaragua, à environ 1 h de l’aéroport de Managua.

Plus intéressante à visiter que Managua, la ville vaut le détour pour ses restaurants, sa sélection d’hôtels coloniaux, sa vie nocturne et ses activités à proximité.

Volcan Mombacho (1344 mètres)

On y va pour la vue imprenable sur le lac Nicaragua, las isletas et la ville de Granada. Je conseille de prendre le bus qui vous apporte au sommet sinon vous risquez d’abandonner la montée qui est très abrupte. Au centre-ville plusieurs tours organisateurs proposent des forfaits intéressants incluant le transport et le prix d’entrée.

Laguna de Apoyo

On y va pour se baigner dans un ancien cratère rempli d’eau douce. On y passe la journée en profitant des installations d’un des hôtels bordant le cratère. On peut y passer aussi la nuit. Pour notre part, nous avons payé 6 $US pour s’installer sur la petite plage du Monkey Hut mais vers 3 pm le soleil était caché par la montagne. En choisissant un hôtel plus longtemps exposé à l’ouest, vous profiterez davantage de la plage.

Playa Gigante

Belle plage bordée par un très petit village. Il n’y a pas beaucoup de restaurants, ni d’hôtels de qualité mais pour les backpackers c’est un endroit agréable où on peut surfer sur la plage voisine (Playa Amarilla) en louant des planches au Monkey House Hostel et passer du temps au restaurant /bar Mo Camino de Gigante Hostel ou au restaurant / hostel Machele’s.

Pour notre part, nous avons dormi au Congo Hotel qui était très bien mais par contre, l’eau de la douche avait une odeur désagréable. Alors je ne recommande pas trop l’hôtel mais les plus aventuriers n’auront pas de problème. (Environ 60$US la nuit)

Magnific Rock et Popoyo Beach

Superbe plage et très prisée des surfers, Magnific Rock et Popoyo Beach valent le détour. À refaire, j’y dormirais sans aucune hésitation. Il y a un hostel qui m’intéressait mais qui était complet bien entendu lors du Jour de l’an. Popoyo Beach Hostel.

Voici un vidéo qui vous donnera une vue d’ensemble du site. Avouez que ça fait rêver?

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=ofZBQF9ZuCE&w=560&h=315]

Bon voyage!

Poursuivre la lecture
Partagez!