Destination voyage

hotesse_air_destination_voyage2

Image du site http://www.lhotessedelair.com
22 avril 2017
Par Elizabeth Landry

Voyage à Pétra depuis Jérusalem avec Abraham Tours: une vidéo

Pour connaître les détails sur l’itinéraire de ce voyage, veuillez vous référer à l’article suivant:

Visite de Pétra au départ de Jérusalem: 3 jours d’aventures à 36 000 pieds d’attitude!

Bon visionnement!

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
20 avril 2017
Par Elizabeth Landry

Visite de Pétra au départ de Jérusalem: 3 jours d'aventures à 36 000 pieds d'attitude!

Je n’étais pas du genre «tour organisé » avant de me joindre à un groupe de touristes depuis Jérusalem pour visiter Pétra en Jordanie. Par contre, avec la situation politique instable et tendue dans ce coin de pays, un tour était tout à fait désigné pour faciliter les formalités frontalières et me simplifier la vie. J’étais loin de me douter que ce tour d’Abraham Tours allait se classer rapidement dans mes TOP expériences vécues jusqu’à maintenant.

Comme plusieurs, je rêvais de voir l’une des sept merveilles du monde qu’est Petra. Je voulais marcher dans le Sîq, ce majestueux canyon et porte d’entrée de l’ancienne cité nabatéenne. Je me voyais admirer le Khazneh (aussi surnommé le Trésor), ce fameux monument taillé à même la pierre et rendu célèbre dans le film Indiana Jones et la dernière croisade. Tout ça, je l’ai fait. Et c’était magnifique!

Mais vous savez quoi? Mes souvenirs les plus vibrants se résument à l’aventure en soi. Celle où j’ai traversé la frontière avec les autres voyageurs. Où j’ai écouté notre guide Emad, nous parler de son pays, des réfugiés, de la situation politique. De l’entendre chanter dans l’un des tombeaux, car en plus il est doté d’une voix portante et enchanteresse. J’ai des souvenirs de cette nuit magique où ma soeur et moi sommes arrivées dans notre camp de bédouins. Un ciel étoilé et une Voie lactée visible comme nous n’en avions jamais vu auparavant, aucune lumière artificielle aux alentours.

Ma visite de Pétra s’est étendue à plusieurs autres sites de la Jordanie. Une vision rapide d’un pays qui en mérite plus. Une autre fois peut-être… D’ici là, voici ce qui vous attend si vous suivez mes pas.

Pour la vidéo résumé, rendez-vous en bas de l’article


Visite de Petra / Wadi Rum – 3 jours / 2 nuits au départ de Jérusalem et de Tel-Aviv

Conseils avant le départ:

♦ Le départ se fait d’abord à Jérusalem et on récupère d’autres voyageurs à Tel-Aviv. Prévoir de l’eau, un lunch et des choses à grignoter pour la route. (Idées: Dattes, noix, un sandwich)

♦ Si vous pouvez vous procurer des dinars jordaniens avant votre départ, vous épargnerez car à la frontière le taux n’est pas bon. Environ 50 dinars devraient suffire car ce tour inclut tous les repas.

1 JOD = environ 2 $CAN / 1.4 $ US  / 1.3 €

♦ Si vous planifiez boire un verre de vin ou déguster une bière après votre longue journée de marche dans Pétra, apportez-en depuis l’Israël car l’alcool coûte très cher aux arrêts prévus sur la route et au camp de bédouins on ne sert que du thé.

Itinéraire

Visite de Jerash

Après avoir traversé la frontière jordanienne, vous rencontrerez votre guide qui nous conduira jusqu’à la ville de Jerash, une ancienne cité gréco-romaine datant de plus de 2000 ans et l’une des mieux conservée au monde.

 

 

Just wow #jerash #jordan #visitjordan #petratrip @abrahamtours #travel #traveling #beautiful #travelblog #discovering #discover #wonderful_places

Une publication partagée par The Stewardess’ Chronicles (@lhotessedelair) le

Un soupçon d’Amman

Après avoir lunché dans un restaurant à Jerash (repas inclus), vous visiterez la Citadelle d’Amman. Une visite éclair j’en conviens mais assez pour sentir l’énergie de la capitale jordanienne.

 

Amman #jordan #amman #visitjordan #travel #travelolic #travelblog #traveling #adventure #beautiful

Une publication partagée par The Stewardess’ Chronicles (@lhotessedelair) le


3 h de route jusqu’au Seven Wonder Bedouin Camp

Je me souviendrai toujours de ce moment. La nuit était tombée. Nous allions passer deux nuits dans ce camp de bédouins près de Petra. De toutes petites lampes illuminaient les montagnes rocheuses qui entourent le camp.  J’ai bien tenté de prendre une photo mais ça ne rend pas justice. C’était magique. Nous avons pris le repas vers 20h et un thé sous une tente chauffée au bois. J’aurais pu y passer la semaine.

À savoir: le camp est ouvert à tous. Pas besoin nécessairement de faire partie d’un tour. Suffit de savoir comment s’y rendre…

Seven wonder Bedouin Camp – www.sevenwondersbedouincamp.com

Jour 2 : Visite de Pétra

Me voilà enfin rendue à Pétra, la raison de ma visite en Jordanie. Ce site classé Patrimoine mondial de l’UNESCO est un must à voir dans sa vie. Vous y passerez la journée et ce sera impossible de tout voir. Voici ce que j’aurais aimé savoir avant d’arriver.

Les turbans: Il faut marchander mais bonne chance pour avoir un bon prix. À Pétra, c’est le soleil et la chaleur tapante. J’ai donc compris l’utilité de ce turban. Si vous arrivez en vous en procurer un avant comme à Jerash, vous aurez probablement un meilleur prix. J’ai payé le mien 7 JOD. Par contre, je vous conseille de ne pas le porter à votre retour en Israël pour éviter les questions.

♦ Lorsque vous arriverez au Trésor, il y aura énormément de monde. Difficile de prendre une belle photo. Avec le tour, vous avez environ trente minutes pour explorer les alentours. Pour prendre une belle photo, si vous faites face au Trésor, allez à gauche et montez les marches jusqu’en haut. Ne perdez pas de temps. Wow assuré!

 

Autres conseils:

♦ Si vous êtes comme moi, un peu fifille, vous allez avoir le goût d’acheter ce Khôl noir qu’utilise les Bedouins pour souligner leurs beaux yeux. Il est vendu  30 JOD (57 $ CAN) dans les boutiques du site. On s’entend que c’est exagéré comme prix…

Par contre, rien n’empêche de s’en faire appliquer par le vendeur juste pour l’essayer…

♦ Finalement après le lunch, vous monterez jusqu’au Monastère à pied. 800 marches à parcourir. Planifiez de l’eau avant la montée. Il y a en aussi sur le chemin. ($$$)

Une fois au Monastère le meilleur commence

C’est drôle mais je pense que j’ai plus aimé cette dernière aventure de la journée que le reste.  Du très beau Monastère (le Deir), un autre monument creusé dans la pierre et qui impressionne tout autant sinon plus que le Trésor, vous retournez au camp pour la nuit mais à pied. Une marche de 3 heures dans les montagnes de Pétra, et ce, sans touriste. Yé!

Jour 3 – Jeep dans les dunes de sable à Wadi Rum

Dernier jour. Vous quittez le camp pour descendre encore plus au sud à Wadi Rum pour faire un tour en jeep dans un paysage désertique digne d’un film hollywoodien. D’ailleurs, plusieurs scènes de films ont été tournées ici dont certaines de Seul sur Mars avec Matt Damon, Laurence d’Arabie ou Transformer 2.

En parcourant les dunes de sable, vous croiserez peut-être des chameaux en liberté ou des Bédouins vous montrerons la plante qu’ils utilisent comme savon.

Sur certaines pierres figurent des dessins gravés et des pétroglyphes qui témoignent de la présence humaine de plus de 12 000 ans. Tout comme Pétra, Wadi Rum est classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Avant de retourner à Jérusalem, vous ferez une pause lunch au Sun City Camp.

 

Merci à Abraham Tours pour sa collaboration dans l’organisation de ce voyage. Comme toujours, mes recommandations ont été testées et appréciées. Bon vol!

Une vidéo pour vous rendre un peu jaloux!

Musique par notre guide et chanteur Emad Haddad – Pour suivre ses aventures en Jordanie : Aimez sa page Facebook My Beautiful Jordan.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
6 avril 2017
Par Elizabeth Landry

10 bonnes raisons de visiter l'Israël

Avant de m’envoler vers l’Israël, j’étais remplie d’appréhension. Je l’avoue, j’avais peur. Peur pour ma sécurité, peur de devoir rester cachée dans ma chambre d’hôtel, peur de tout alors que je suis plutôt téméraire à l’extrême. Les médias avaient entre autres participé à alimenter mes craintes mais aussi les gens, mon entourage. Lorsque je mentionnais le nom de ma prochaine destination, je récoltais des regards surpris, étonnés, suivi du conseil : «Fais attention, c’est dangereux là-bas! ».

J’ai maintenant honte de moi. Honte de m’être enlisée dans la croyance populaire. De tous les pays que j’ai visités, Israël a su me charmer sans pareil. Pourquoi devriez-vous visiter ce pays? Voici donc 10 bonnes raisons de le faire et vite :)

  1. Pour tomber en amour avec les Israéliens

« J’ai appris que voyager seul ce n’est pas du tout de compter sur soi-même. Voyager seul, c’est plutôt s’obliger à dépendre des autres. C’est tomber en amour avec l’être humain. »

Traduction libre de KEN ILGUNAS, auteur du livre Trepassing Across America

Attention, vous pourriez tomber sous le charme de leurs beaux yeux. Littéralement… Blague à part, je ne compte plus les fois où on m’a aidée à m’orienter sans que j’aie a le demander.

Nous étions dans le tramway à Jérusalem. Ma soeur et moi discutions en brandissant des grands points d’interrogation. La dame assise à mes côtés qui ne parle ni le français, ni l’anglais s’est avancée pour nous aider. Elle parlait l’hébreu et avec l’aide de son amie, elle a réussi à me confirmer que nous allions dans la bonne direction.

Idem pour le jour suivant. Un homme nous a fait un cours d’histoire. Il allait nous accompagner jusqu’à la porte de Jaffa pour être certain que l’on se rende à bon port.

Et la femme dans le bus en route vers Eilat. Elle m’a donné son numéro personnel au cas où j’aurais besoin d’aide.

2. Pour se sentir comme à Miami Beach mais à Tel-Aviv

Tel-Aviv est un mini Miami en Israël. Les gens font leur jogging en bord de plage. La ville regorge de bons restaurants et la scène nocturne bat son plein. Pour profiter de la plage, asseyez-vous les pieds dans le sable à l’une des tables du restaurant Blue Surf Beach pour déguster une bière en regardant les surfeurs s’amuser dans l’eau. Si vous voulez plutôt jouer dans les vagues, vous pouvez louer des planches au Israel Surf Club qui est adjoint au restaurant ou au Waves Surf School dans le Dolphinarium.

Je commence vraiment à aimer #telaviv 💙✈ I’m really starting to like Tel-Aviv #visitisrael #beautifulview #beach #travel #traveling

Une publication partagée par The Stewardess’ Chronicles (@lhotessedelair) le

3. Pour vivre l’expérience Tel-Aviv de nuit

On ne pas visiter Tel-Aviv et ne pas sortir au moins un soir dans un club. Comme je voyageais seule, j’ai décidé de me joindre au Pub Crawl du TLV Nights. Le concept: on rejoint un groupe pour faire la tournée des bars. J’ai adoré l’idée car c’est un moyen de rencontrer d’autres touristes qui voyagent en solo dans un contexte festif. Les bars choisis varient d’une soirée à l’autre selon l’ambiance du moment. Tout ce que vous avez à faire c’est de suivre votre guide qui s’assurera que vous passiez une soirée mémorable! Chose certaine, plus l’heure avance, plus vous risquez de laisser votre fou l’emporter:)

Mes bars préférés : Otto – Un club style lounge où l’on peut danser mais aussi siroter un cocktail tout en s’entendant parler. Le bar est situé à côté du Social Club, un bistro qui m’a l’air très bon.

Aria – À la fois un restaurant au deuxième étage et un bar au premier. Le DJ s’installe au centre de la pièce pour faire ses arrangements musicaux. Tenue chic suggérée.

4. Pour monter en haut de l’Église du Rédemption et avoir une vue imprenable sur la ville de Jérusalem

Secret bien gardé et peu fréquenté (nous étions les seuls à y accéder lors de ma visite), la tour de l’Église du Rédemption offre une vue imprenable sur le Dôme du Rocher ainsi que sur l’Église du Saint-Sépulcre située juste à côté. Coût : 15 NIS

 

4. Pour boire des jus frais tous les jours

Partout et je dis bien partout vous pourrez déguster un jus fraîchement pressé de votre fruit ou légume préféré: carotte, orange, betterave ou même grenade. Ça va me manquer!

5. Pour faire un voeu en regardant la mer

À Jaffa (Tel-Aviv), il y a un pont, The Wishing Bridge, où figurent les douze signes du zodiaque. Selon la légende, si l’on pose sa main sur son signe astrologique et que l’on fait un voeu en regardant la mer, notre souhait se réalisera. Hâte de voir si la légende est vraie :)

6. Pour tenter de comprendre la complexité des religions

On ne peut pas visiter Jérusalem sans essayer d’en apprendre le plus possible sur les trois grandes religions qui la considèrent comme sainte. Les lieux les plus sacrés pour les Juifs, les chrétiens et les musulmans se retrouvent à Jérusalem et c’est en sillonnant la ville avec un guide qu’on profite au maximum du temps que l’on dispose.

J’ai choisi le Holy City Tour de Sandeman’s New World et je le suggère à 100%. D’abord parce que pour accéder au Dôme du Rocher, il y a certaines heures permises aux touristes et que si vous êtes seul, il se pourrait que les gardes vous rendent la vie plus difficile. Et puis, avec un guide, on apprend tellement!

À savoir que le Dôme du Rocher n’est accessible qu’aux musulmans et que les Juifs n’ont pas le droit d’y accéder. Par contre, pour les Juifs, ce lieu est également sacré, car il est considéré comme étant l’endroit où Abraham aurait offert son fils en sacrifice à Dieu. C’est d’ailleurs pour cela que le Mur des Lamentations est si vénéré, car en fait, le mur est la structure la plus proche du mont du Temple, leur véritable lieu saint.

À noter que lorsque vous entrez sur le Mont du Temple, vous ne devez avoir aucun signe religieux visible sur vous.

 

7. Pour flotter dans la mer Morte

Flotter dans la mer Morte est une expérience extraordinaire. C’est vraiment à faire et refaire. Je me suis enduite de boue avec plaisir et j’ai flotté pendant de longues minutes avant que ma peau pique et rougisse et qu’il soit le temps d’en sortir. Je crois aux bienfaits de la mer Morte. Après ma visite, ma peau était vraiment plus douce. J’aurais peut-être dû m’apporter une bouteille d’eau vide et la remplir de boue…

Je pense que la meilleure façon de visiter la mer Morte pour la première fois est de s’y rendre en se joignant à un tour. Celui offert par Abraham Tours au départ de Jérusalem est intéressant car il est combiné à une visite de Massada et de la réserve naturelle En Gedi. Il est également offert depuis Tel-Aviv avec un départ très tôt pour voir le lever du soleil depuis l’impressionnante forteresse de Masada.

Flotter sur la #MerMorte : check! 📍 #bucketlist @abrahamtours

Une publication partagée par Émilie #NomadJunkies (@nomadicemilie) le

8. Pour être impressionné par le travail d’Hérode à Massada

Surplombant le désert de Judée et la mer Morte, la forteresse de Massada est un incontournable en Israël. Bâtie il y a plus de 2000 ans, c’est un exploit d’avoir construit une telle forteresse dans un lieu aussi (pardonnez-moi l’expression), PERDU! Et puis, ce lieu est chargé d’histoire. C’est là qu’en l’an 73, des Juifs choisirent la mort à la capture par les Romains. Lorsque les assaillants entrèrent dans la forteresse après des mois de siège, ils y découvrirent les corps de femmes, hommes et enfants. Ils préférèrent le suicide à l’esclavage.

9 . Pour se régaler au marché Machane Yehuda

On m’avait dit qu’en Israël, la nourriture était excellente et c’est vrai. Même le plus simple des bouibouis est bon. En vous rendant au Marché Machane Yehuda à Jérusalem, vous ne pourrez pas vous retenir d’acheter des dattes, des pâtisseries, des falafels, des épices, de tout! Dans le marché, il y a des restaurants et des cafés. Il faut le visiter de jour comme de nuit, car le soir les bars ouvrent leurs portes et l’ambiance bat son plein.

10. Pour faire une escapade en Jordanie et visiter l’une des 7 merveilles du monde (Petra)

WOW PETRA! Personne, je dis bien PERSONNE ne peut passer à côté de Petra! Non seulement c’est impressionnant de voir le Trésor, ce monument gravé à même la pierre et qui est devenu l’emblème du site, mais marcher des kilomètres pour se rendre au Monastère en parcourant le royaume ancien des Nabatéens vaut aussi son pesant d’or. Pour visiter Petra, on peut le faire en une journée depuis Eilat dans le sud de l’Israël ou se joindre à un tour comme celui qu’offre Abraham Tours (un voyage de 2 nuits, 3 jours où vous dormirez dans un camp de Bedouins et visiterez plusieurs sites en Jordanie. Disponible aussi en 2 jours, une nuit)

Ce voyage a été rendu possible grâce à l’évènement TBEX Jérusalem. Merci à tous les partenaires qui ont fait de ce voyage une expérience mémorable (Abraham Tours, Abraham Hostel Tel-Aviv, TLV Nights, City of David, The Tower of David Museum, Marina’s Divers Eilat)

Comme toujours, mes aventures ont été testées, appréciées et approuvées. Bon vol!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
8 mars 2017
Par Elizabeth Landry

Day trip dans les Highlands depuis Glasgow : Quoi voir ?

Une journée complète pour découvrir l’Écosse est trop peu certes, mais c’est tout ce dont je disposais lors de mon escale à Glasgow. Malgré la courte durée de mon séjour, cela a suffi amplement pour en tomber amoureuse. J’atterrissais et j’étais vendue d’avance, même sous la pluie tombante.

Étant en train de dévorer le quatrième tome de la saga à succès Outlander, je m’imaginais déjà en train de boire un whisky avec le beau Jamie, ou l’un de ses acolytes. Bref, je sentais qu’en arrivant en Écosse, l’histoire d’amour entre ce pays et moi-même était dans la poche.

Comme j’étais la seule des membres d’équipage décidée à jouer la touriste pour ce séjour, je me suis jointe à un tour organisé. Depuis Glasgow, plusieurs compagnies offrent des itinéraires d’une journée dans les Highlands avec des arrêts stratégiques à des sites historiques. J’ai choisi le tour proposé par la compagnie Rabbie’s qui me faisait voir des châteaux, sentir l’histoire de l’Écosse et bien sûr, admirer des paysages spectaculaires souvent utilisés pour tourner des scènes de films.

Sur le chemin des Highlands, Georges, mon guide m’informe que j’ai fait un bon choix d’itinéraire. Il m’avoue que c’est le plus beau des tours proposés, bien devant celui du Loch Ness, plus populaire mais moins complet. « Tout le monde veut voir Nessie mais autant se le dire tout de suite, les chances que vous l’apercevrez sont minces… », blague-t-il.

Il n’a pas besoin d’en dire plus, je suis déjà vendue depuis un bon moment. Pas vous ?

 

Premier arrêt : Luss et Loch Lomond

Luss est un joli village en bordure de Loch Lomond, ce dernier étant le plus grand lac de Grande-Bretagne. Sur les berges vous remarquerez qu’il n’y a pas de maison. Les Écossais désirent que leurs lacs restent accessibles pour tous les habitants et que tous puissent s’y baigner gratuitement. Vous pouvez acheter des souvenirs dans les boutiques du village.

Deuxième arrêt : King’s House Hotel

Un court arrêt ici pour approcher des chevreuils sauvages qui sont plutôt habitués à la présence humaine. L’hôtel est également très beau et situé dans un décor majestueux.

 

Troisième arrêt: Glencoe

En route vers Glencoe, notre guide fait jouer les chansons-thèmes de certains films tournés en Écosse. J’avoue qu’au début je trouvais l’idée plutôt touristique mais le mélange d’une mélodie tirée de la série télévisée Outlander à une vue spectaculaire est plutôt poignant finalement.

La vallée de Glencoe est devenue célèbre car elle fut témoin du massacre du clan Macdonald en 1692. En ce temps, certains clans écossais appuyaient la cause britannique dont le clan Campbell. Une nuit de février, les Campbell demandèrent l’hospitalité aux Macdonald qui les accueillirent à bras ouverts sans se douter qu’ils étaient des défendant du roi d’Angleterre. Trente-huit hommes furent tués et quarante femmes et enfants moururent de froid après l’incendie de leurs maisons.

Mais mis à part cela, la beauté de Glencoe est à couper le souffle.


Quatrième arrêt : Stalker Castle

Le château est situé sur une petite île accessible à marée basse. Les visites du château sont possibles uniquement d’avril à octobre mais ne sont pas prévues dans le tour de Rabbie’s.  L’arrêt se fait dans un café en bordure de la route A828 et de là on peut admirer le château qui a été construit dans son allure actuelle en 1446.

Le château est l’une des maisons-tours les mieux préservées de l’ouest de l’Écosse.

Cinquième arrêt: Oban

Oban est une ville de pêcheurs dans le comté d’Argyll. Elle compte un peu plus de 8 000 habitants mais en été frôle les 25 000. Le tour prévoit un arrêt d’environ 2 h pour le lunch et déambuler dans le village. Si vous avez un peu de temps, vous pouvez visiter la distillerie de whisky Oban qui date de 1794.

J’ai mangé des huîtres au restaurant de fruits de mer Ee-usk. Elles étaient excellentes. Voir carte. Un autre restaurant qui m’a semblé bien aussi s’appelle Oban Fish Bar and Restaurant.

 

Sixième arrêt: Kilchurn Castle

Digne d’une carte postale, le château de Kilchurn date de 1450. Lorsqu’une tempête l’endommagea en 1760, il a été abandonné et jamais restauré. Il est accessible gratuitement du 1er avril au 30 septembre. Il est l’un des châteaux les plus photographiés d’Écosse et je le comprends.

Septième arrêt: Inveraray Castle

Lors de ma visite en février, le château n’était pas ouvert aux visites mais en été il l’est. Le château a appartenu au chef du clan Campbell, le Duke d’Argyll. La famille qui possède aujourd’hui le château est l’un de ses descendants, Torquhil Ian Campbell.


 

Pour faire le même tour que moi:

Rabbies’s tour, Oban, Glencoe, Highland, Lochs and Castles Tours.

Point de rencontre : 266 Georges Street. voir carte.

Départ à 9 am et retour à 19h.

Prix: entre 36 £ et 43 £ .

♦ Pour les agents de bord, vous pouvez réserver votre tour en demandant au concierge de l’hôtel de réserver pour vous.

♦ Le tour est offert uniquement en anglais. À savoir que l’accent écossais est un peu plus difficile à comprendre alors si vous ne parlez pas bien l’anglais, prévoyez de vous renseigner par la suite sur les sites que vous avez visités.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Poursuivre la lecture
Partagez!