Destination voyage

Image du site http://www.lhotessedelair.com
14 octobre 2018
Par Elizabeth Landry

Salem en Octobre: Quoi faire, Quoi voir et où se faire prédire l'avenir!

Ma mère est une sorcière. Pas une vraie non, mais elle se passionne tellement pour l’astrologie et tout ce qui tourne autour de l’ésotérisme qu’on l’a surnommé ainsi.

Elle en raffole tellement que Salem, la ville des sorcières du Massachusetts est devenue une tradition familiale en octobre.

Vous aimez l’Halloween? Je vous conseille d’y prévoir une visite, surtout en octobre et voici pourquoi!

 

Parce que Salem est chargée d’histoire

En 1692, à Salem Village, aujourd’hui Danvers, une communauté voisine à la populaire Salem, quelques jeunes filles dont Abigail Williams, Ann Putnam et Betty Parris, sont considérées possédées par Satan et elles se mettent à accuser d’autres citoyens de les avoir envoutées. L’effet fait boule de neige et plusieurs personnes seront accusées de sorcellerie et condamnées à mort. Au total vingt-cinq «sorciers et sorcières» seront exécutés.

Seul le procès des sorcières s’est réellement déroulé à Salem mais avec tous les attraits touristiques que la ville déploie autour des évènements de 1692 c’est comme si on y était.

 

À visiter la Witch House, une maison ayant appartenu à Jonathan Corwin, l’un des juges pendant le procès. C’est le seul bâtiment encore debout qui a un lien direct avec les évènements de 1692. À l’intérieur, c’est encore comme il y a 400 ans!

Vous pouvez aussi visiter le Salem Witch Museum pour connaître de long en large l’histoire des évènements de 1692. On assiste à des mises en scène où lumières et sons s’activent pour rendre la visite agréable. Réservation recommandée en octobre.

N’oubliez pas de passer par le plus vieux cimetière de la ville: Old Burying Point Cemetery. De toute façon, il est presque impossible à manquer. Ici, repose John Hawthorne, un ancêtre de Nathaniel Hawthorne et l’un des juges du procès des sorcières de 1692.

Pour se déguiser et en avoir plein la vue côté costume

À Salem, pendant le mois d’octobre, toute la ville fête l’Halloween. C’est le Haunting Happening et les habitants et visiteurs laissent leur imagination faire son oeuvre. On a droit à un spectacle de déguisements pour tous les goûts.

Suffit de déambuler sur Essex Street et vous verrez comment les gens sont créatifs, du pirate des Caraïbes à la Joconde en passant par des monstres de toutes sortes. Moi je me suis déguisée en hôtesse de l’air… Et vous en quoi vous déguiserez-vous cette année?

Des bals costumés sont aussi organisés lors du week-end de l’Halloween. Celui de l’Hôtel Hawthorne est d’ailleurs très prisé et le billet se vend au coût de 150 $US…

 

Pour se faire prédire l’avenir

C’est au Annual Psychic Fair and WitchCraft Expo qu’il faut se rendre si vous êtes curieux de faire un face à face avec le paranormal. Chaque mois d’octobre, cette foire rassemble une dizaine de voyants dans le cadre du Festival des Morts.

Vous pouvez choisir celui qui lira votre avenir en regardant leurs photos accrochées au mur. Chacun a sa spécialité: communication avec les esprits, lecture des lignes de la main, tarot, clairvoyance ou autres.

Je vous conseille d’en choisir un qui porte à sa fiche les mots Spirit Mediumship ou Clairvoyant visions. Ils ont souvent un vrai don et n’auront peut-être aucunement besoin des cartes durant la consultation. Leur seule intuition fera le travail.

Je suggère une séance de 15 minutes seulement. Il n’en faut pas plus pour que le voyant puisse faire une lecture adéquate. De mon côté, j’essaie de ne jamais donner d’informations personnelles qui pourraient guider un charlatan dans la bonne direction. Votre nom et date de naissance suffisent.

 

Pour la beauté des lieux

La ville de Salem est située en bord de mer. Le secteur de la marina vaut le détour où plusieurs boutiques de souvenirs  sont alignées sur Wharf Street. Pour avoir une bonne idée de la ville et de ses alentours, prenez le Salem trolley et ainsi vous pourrez descendre aux 14 arrêts offerts dont La Maison aux sept pignons (House of the Seven Gables). C’est de cette maison que l’auteur Nathaniel Hawthorne s’inspira en 1851 pour raconter l’histoire de son roman du même nom.

 


 

Informations pratiques:

Où – Environ 5h30 de Montréal dans l’État du Massachusetts aux États-Unis – voir carte

Quand – Le Haunting Happening et le Festival des morts se déroulent du 1 au 31 octobre.

Dormir – Planifiez à l’avance votre voyage si vous voulez dormir dans la ville de Salem car les hôtels se remplissent un an à l’avance et sont chers (Salem Waterfront Hotel & Hawthorne Hotel).

Vous pouvez dormir au Marriott à Peabody qui se trouve à 10 minutes de Salem et la course en taxi est fixée à un prix fixe de 25 $US.

Uber est 15 $ US.

Autre option: dormir à Boston qui se trouve à environ 30 minutes de voiture.

Se restaurer

Gulu-Gulu Café  – Pour le lunch –  Café de style européen qui offre des sandwichs et des salades | 247 Essex St | 978-740-8882 | Dimanche, Lundi & Mardi: 8AM – 11PM | Mercredi au Samedi: 8AM – 1AM

LifeAlive – Un restaurant santé pour le lunch.

Le Ledger pour le souper. Situé dans l’hôtel historique d’une ancienne banque, ce restaurant est parfait pour terminer la journée et vous raconter vos histoires des diseuses de bonnes aventures! Belle ambiance . 125 Washington Street. Réservez sur Open Table.

Sites internet

www.hauntedhappenings.org, www.festivalofthedead.com, www.salemwitchmuseum.com, www.salem.org

 

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
4 août 2018
Par Elizabeth Landry

L'Hôtesse de l'air voyage... en Nouvelle-France!

Ce week-end, j’ai eu la chance de participer aux festivités des Fêtes de la Nouvelle-France à Québec. Pour ma part, j’ai vraiment adoré mon expérience! J’étais bien gênée de me costumer au début mais je suis rapidement entrée dans mon rôle de noblesse!

J’ai fait un tour guidé avec Cicérone Tours accompagnée d’un guide en costume d’époque. Il nous a parlé de ce que c’était d’être un des premiers colombs à poser pied en Nouvelle-France.

J’ai même pu me déhancher dans le quartier Petit Champlain avec ma magnifique robe et disons que je me suis faite aborder par plusieurs soldats haha!

Pour vous aussi avoir l’impression de reculer en 1600, ne manquez pas Les Fêtes de la Nouvelle-France.

Au programme, un barbecue d’antan pour déguster un succulent pilon de dindon, des chansonniers sur la place de Paris ou entendez les mémères du village sur Place Royale.

BON VOYAGE!

 

N.B. La belle dans le vidéo est Émilie de Nomad Junkies et la musique jouée provient du groupe En Barque. Allez aimer leur page ils sont originaires de la Côte Nord du Québec et vraiment adorable! xxx


Merci aux Fêtes de la Nouvelle-France pour l’invitation

 

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
31 juillet 2018
Par Elizabeth Landry

J'ai testé le restaurant Toinou à Marseille

J’adore les huîtres et je ne suis pas la seule. L’une de mes collègues hôtesses, Annick en est encore plus folle que moi. À chaque fois qu’on vole ensemble, elle ne cesse de me parler de ses dernières escales où elle en a mangées, où plutôt dévorées!

Ça fait des années qu’elle me parle de Toinou à Marseille mais moi, comme je fais plutôt de l’Espagne, je n’avais pas encore eu la chance d’y aller jusqu’à récemment…Et quel bonheur!

Voici l’adresse:

Toinou Marseille
3, cours Saint-Louis
13001 Marseille

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
6 juillet 2018
Par Elizabeth Landry

Quoi faire à Dublin en 48h? Mes bonnes adresses à retenir!

Vous le savez si vous me lisez régulièrement, j’adore l’Irlande. J’y suis allée à plusieurs reprises dont l’une pendant un mois pour y écrire mon premier roman. L’un des nombreux avantages à visiter ce pays c’est qu’on peut en voir rapidement en peu de temps.  Bien sûr, je vous recommande vivement d’y passer au moins deux semaines mais voyons voir ce que vous pourriez faire pendant 48 h pour visiter Dublin et ses environs. Suggestions d’adresses et d’itinéraires.

Jour 1 : Dublin, une ville qui vous laisse sous son charme

La première étape de votre séjour, celle où vous arrivez, sera bien évidemment Dublin, avec ses tavernes dont l’incontournable Temple Bar qui promet de vous enivrer avec son ambiance inimitable. Quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, il semble que ce quartier central de la capitale irlandaise est plein de vie.

 

♥ Pour les huîtres …

Si vous adorez les huîtres comme moi, faites un arrêt chez KLAW   durant le Happy Hour de 5 à 6 pm où elles sont à 1 €5o!

 

 

Profitez bien de la vie nocturne qu’offre Dublin et n’hésitez pas à faire la tournée des bars et visiter d’autres pubs historiques. Mais n’oubliez pas de visiter quelques sites incontournables également. Car la beauté de Dublin, ce n’est pas que ses pubs, loin de là !

♥ Un pub …

Pour faire halte dans un pub que j’aime bien, je vous propose le O’Donoghue’s Bar où l’on y joue de la musique traditionnelle tous les jours à partir de 9 pm et les dimanches à partir de 5 pm. Il est situé près du parc St Stephen’s Green.

Côté visite, un tour du côté de Trinity College, à savoir la plus ancienne université d’Irlande où Samuel Beckett et Oscar Wilde sont notamment passés il y a bien longtemps. Lors de ma visite, je me souviens d’avoir été impressionnée par sa magnifique bibliothèque qui rappelle les temps anciens.

 

 

C’est là que vous pourrez notamment découvrir le célèbre Book of Kells, considéré comme étant un trésor historique, ou encore la harpe de Brian Boru, cette harpe irlandaise qui a inspirée le logo de la célèbre marque de bière Guinness.

D’ailleurs, pour vous replonger dans l’ambiance typique dublinoise, un arrêt par la Guinness Storehouse s’oblige.

La brasserie qui retrace l’histoire de la célèbre bière irlandaise offre une vue magnifique sur la ville. Le tour inclus une pinte à déguster.

 

 

 

Par la suite, contentez-vous de déambuler dans les rues de la capitale, en prenant soin de passer par le Château de Dublin, Grafton Street ou encore St Stephen’s Green et son grand parc accolé.

♥ Pour faire une halte bouffe…

Je vous recommande le restaurant Cornucopia que j’adore! Ses plats sont tous végétariens avec option vegan. Même les carnivores se délecteront!

Jour 2 : Un daytrip à Howth?

Le lendemain, échappez-vous du centre de Dublin et prenez le train pour vous rendre à Howthpetit village touristique facilement accessible et situé à 15 kilomètres à peine de la capitale. Je n’ai pas encore eu la chance d’y passer mais plusieurs de mes collègues ne cessent de me vanter ce joli village. C’est noté à l’agenda!

Selon les dires, vous y trouverez un littoral magnifique que vous pourrez longer le temps d’une belle promenade avec vue sur la mer irlandaise, en y croisant une vieille église en ruine, un phare et même des otaries dans le port.

Jour 2 : Un Road trip hors de Dublin vers Galway et les Falaises de Moher ?

 

Située à environ 2h30 de route, il est possible de visiter la belle ville de Galway, ma préférée. Lors de ma visite, je me suis jointe à un tour guidé depuis Galway avec Lally Tours pour visiter les Falaises de Moher, hautes de 214 mètres de haut et s’étendant sur 8 kilomètres!

Bien sûr, vous pouvez aussi vous y rendre par vous-même. C’est vrai qu’elles sont magnifiques!

 

Pour informations:

Visitez le site officiel de l’Irlande pour en savoir plus.

Bon voyage !


Comme toujours, mes recommandations ont été testées et approuvées. Vous aimez cet article ou avez d’autres suggestions à me faire part, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-bas!

Poursuivre la lecture
Partagez!