Destination voyage

Image du site http://www.lhotessedelair.com
17 avril 2018
Par Elizabeth Landry

Mes plus belles terrasses sur les toits à Malaga

Malaga est l’une de mes villes préférées en escale. Je vous l’ai souvent dit et je vous ai expliqué d’ailleurs pourquoi dans l’un de mes articles Pourquoi les séniors aiment faire escale à Malaga?

C’est encore confirmé. Les numéros d’ancienneté 10- 30 ou 2, aiment vraiment Malaga! Lors de mes deux derniers courriers, j’étais LA plus junior. Je me sentais comme si je venais d’être engagée. On me félicitait pour mon beau travail en pensant que j’avais une ou deux années d’expérience dans la compagnie. Non, non, ça va faire onze ans que je me disais. Mais bon, j’ai pris cela comme un compliment. Ce doit être ma crème visage qui me donne des airs de jeunesse!

 

Pour revenir à Malaga, c’est une si belle ville! Pas trop grande, facile à parcourir à pied et qui s’avère être très belle vue d’en haut… Voici donc quelques terrasses sur les toits qui méritent le détour si vous passez par là.

N’oubliez pas qu’Air Transat offre des vols directs sur Malaga à raison de deux vols par semaine.

Pour mes lecteurs européens, je vous suggère d’utiliser le comparateur de vol EasyVoyage qui vous facilite la vie en analysant pour vous tous les vols sur la destination choisie. On vous propose les meilleurs prix, le temps d’escale idéal, les heures de départ qui vous conviennent. À mon avis, recourir à un comparateur de vol vous sauve bien du temps et de l’argent…


MES MEILLEURES TERRASSES SUR LES TOITS À MALAGA

 

1. Batik-  La Terrazza del Alcazaba Premium hostel

 

Bien connu des agents de bord, c’est souvent là que nous prenons notre apéritif avant d’aller souper. La vue est imprenable sur l’Alcazaba de Malaga et le château du Gibralfaro, forteresses emblèmes de la ville. Et pour les fans de Antonio Banderas, il possédait aux dernières nouvelles, l’étage supérieur du bâtiment donnant face à la terrasse. Qui sait un jour il se pointera le bout du nez sur son balcon!

Terrasse Batik

Calle Alcazabilla, Malaga


 

2. AC Malaga Palacio (Marriot)

Anciennement notre ancien hôtel d’équipage, cet hôtel possède une terrasse surélevée avec piscine. C’est un endroit prisé des locaux même en étant situé dans un hôtel. Plutôt branché, ça vaut la peine de se mettre sur son 36 pour siroter son cava lorsque le soleil descendra sur la ville. Lors du Festival du Film de Malaga, c’est l’un des hôtels officiels qui accueillent les célébrités.

AC Malaga Palacio

Cortina del Muelle 1, Malaga

 

¡Vamos a aprovechar estas noches de terraza! #greatviews #AChotels #Málaga

Une publication partagée par AC Malaga Palacio (@acmalagapalacio) le


 

3. Terrasse San Juan de l’hôtel Premium

 

En plein coeur de la ville, cette terrasse est l’une de mes préférées. Ouverte seulement depuis l’été 2017, elle a été un vrai succès depuis. Il y a de grands sofas en rotin pour relaxer, un grand bar et de hauts bancs tout autour de la baie vitrée qui donnent sur la tour de l’église San Juan, d’où son nom.

Terrasse San Juan

Calle San Juan, 11
Malaga

 


 Autre suggestion?

J’ai visité d’autres terrasses dans la ville mais je n’ai pas eu de coup de foudre. Par exemple, celle de l’hôtel quatre étoiles Molina Lario Hotel était plutôt petite et n’offrait pas à mon avis une vue aussi belle que les autres que je propose ici.

Je suis aussi passée par celle de l’hostel Oasis, située dans le coeur de la ville. On m’avait dit qu’elle est cool et plutôt fréquentée par des jeunes. J’avoue que je l’ai bien aimée mais comme il pleuvait, il n’y avait personne et je n’ai donc pas pu vivre la vraie expérience. J’y retournerai et pourrai ainsi actualiser cet article.

Et vous avez-vous des suggestions à me proposer?

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
26 mars 2018
Par David Benoit

Un week-end en Islande - Quoi visiter depuis Reykjavik?

Vous êtes nombreux à planifier vos vacances pour fuir la neige. Sans doute à votre menu : tout-inclus dans le Sud. Mais pourquoi ne pas faire différent en visitant l’Islande et ses merveilleuses aurores boréales?

Je vous propose aujourd’hui de vous rendre dans ce pays mythique où tout semble irréel. Envolez-vous vers la capitale la plus septentrionale au monde : Reykjavik.

Vous voyagerez donc en basse saison, serez en mesure d’éviter les foules et d’apercevoir un spectacle naturel seulement visible au-delà du cercle polaire : les aurores boréales.

 

Jour 1 -Arrêt au Blue Lagoon et Reykjavik

Pour un long week-end, envolez-vous de Montréal le mercredi soir. Vous vous poserez en Islande avant l’aube le jeudi matin.

Plusieurs agences proposent des trajets de bus vers le centre-ville avec un arrêt au Blue Lagoon (environ à mi-chemin).

Les voyageurs rusés auront préalablement réservé une heure d’arrivée dans cette station thermale sans quoi, vous risquez de vous cogner le nez à une piscine complète.

Réservez dès la première heure (le site ouvre à 8 :00 en hiver), vous pourrez éviter la foule de l’après-midi.

Le soleil ne s’étant pas encore pointé à l’horizon, vous serez parmi les premiers à pénétrer dans ce qui semble être un cratère submergé d’une substance d’un bleu aqua à rendre jaloux les plus belles plages de Thaïlande. Avec la vapeur émergeant du lagon et les champs de lave sur les pourtours, vous aurez carrément l’impression de débarquer sur une autre planète.

 

😍🙏 Blue Lagoon! – #wowair #wowstopover #bluelagoon – @bluelagoonis

Une publication partagée par WOW air (@wowair) le

Astuce: Apportez vos serviettes/peignoirs/sandales. Le site en propose à la location, mais ils feront augmenter considérablement votre facture. Le prix d’entrée se situant déjà autour de 70$.

Vous pourrez dîner sur place, les quelques restaurants proposent une entrée de soupe de langoustine à ISK 2700 (32$) ou encore un plat de morue à ISK 4500 (53$). Il y a aussi un snack-bar sur place qui offre des sandwichs et rafraîchissements à prix raisonnables…

Quittez le site en après-midi pour vous reposer à votre hébergement au centre-ville de Reykjavik. Profitez des restaurants de la capitale qui proposent diverses spécialités locales : Ragoût d’agneau, soupe de poisson, baleine et autres macareux.

Jour 2 et 3

Plusieurs excursions vous sont proposées au départ de Reykjavik, il suffit de choisir l’itinéraire qu’il vous convient le mieux.

Par contre, si vous êtes plutôt du genre indépendant, partez explorer la côte sud et conduisez jusqu’à Vik pour découvrir les plages de sable noir ou encore rendez-vous à Geysir pour être témoin du puissant jet du Geyser sur place (toutes les 5 à 8 minutes).

Non loin de là, les puissantes chutes de Gullfoss offrent aux visiteurs une vue panoramique sur ce qui représente une des beautés naturelles islandaises.

Faisant également partie du « Golden Circle » , le circuit le plus touristique d’Islande, le parc national de Thingvellir abrite la limite entre les plaques tectoniques nord-américaines et eurasiennes.

Et tant qu’à descendre au sud, faites un arrêt pour voir la fameuse épave d’avion qui s’est écrasée sur la plage de Sólheimasandur en 1973. Pour plus d’informations de comment vous y rendre voici un lien tiré du blogue Miles&Loves.


♦ Agences qui offrent des tours depuis Reykjavik : GrayLine Iceland / Reykjavik Excursions / ou Go to Iceland incluant visite de l’avion abandonnée


Les aurores boréales

C’est en soirée que le pays des Vikings offre son plus beau tableau. En sortant de la ville, et avec un peu de chance, un véritable ballet de lumières nordiques s’offre à vous. La Voie Lactée enfile donc ses plus beaux habits par temps clair une fois la nuit tombée. Divers sites internet affichent des prévisions d’aurores boréales qui sont à leur plus fort seulement quelques jours par mois. Également on vous propose les meilleurs endroits pour vous positionner afin d’avoir la meilleure vue.

 

Repartez le dimanche après-midi les yeux éblouis, la tête remplie de souvenirs mémorables et les cartes mémoires débordantes de vos plus beaux clichés de ce pays encore méconnu qui possède quelque chose de lunaire.

Certes, cette fin de semaine vous coûtera sans doute autant sinon plus qu’une semaine dans le sud.

À votre retour, vous ne serez assurément pas plus bronzé qu’avant votre départ, mais provoquerez l’envie et la jalousie de vos collègues et amis !

Même Justin Bieber y est allé! 🙂


Vous y rendre

La compagnie à rabais Wow air offre de très bons prix pour vous envoler vers Reykjavik, la capitale islandaise.

Le prix payé lors de ma plus récente escapade : 279$ aller-retour, taxes incluses. Ce prix n’inclut qu’un maigre bagage à main, mais si vous portez sur vous manteaux et bottes, c’est très réalisable pour une fin de semaine.

Icelandair et Air Canada offrent également des liaisons entre le Canada et l’Islande en haute saison. Les prix sont plus élevés mais incluent toutefois une franchise de bagages ainsi qu’un lunch servi à bord.

L’hébergement

Évidemment, vous devrez débourser une somme considérable de votre budget pour vous loger. Les hôtels de Reykjavik sont chers (même en basse saison) et offrent un confort plutôt modeste. Plusieurs appartements et maisons sont offerts à la location sur AirBNB à prix raisonnable. Un simple lit dans un dortoir d’auberge de jeunesse pourrait vous coûter plus d’une cinquantaine de dollars la nuit.

Bon voyage!


À propos de notre collaborateur

David a grandi dans les dépanneurs, une entreprise familiale. C’est lors d’un voyage en Italie à 18 ans qu’il décide de devenir agent de bord. La passion du voyage était née. Il a visité tous les continents à l’exception de l’Antarctique. Ses plus belles découvertes sont le Népal, la Namibie, l’Autriche et la Corée du Sud. Il aime le ski alpin, les chats et Céline! Il l’a vu 9 fois en show à Las Vegas. «C’est la meilleure chanteuse au monde! », clame-t-il.


Vous avez déjà visité l’Islande? Vous désirez-nous faire part de vos coups de coeur? N’hésitez-pas à laisser un commentaire ci-bas.

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
7 janvier 2018
Par Elizabeth Landry

Australie: Dormir dans les arbres avec les insectes et autres bestioles!

Si vous visitez le nord de l’Australie, il ne faut surtout pas manquer Cape Tribulation, une région située au nord de la ville de Cairns et bordées par des plages magnifiques où il est impossible de s’y baigner car infestées par des crocodiles! Néanmoins, cette région vaut assurément le détour car on a l’impression de découvrir le vrai Australie sauvage.  C’est donc là que j’ai dormi dans un hôtel inusité, Le JUNGLE TREE HOUSE, au milieu de la Daintree Rainforest.

En pleine jungle, nous espérions bien tomber sur le fameux Cassowary qui y habite mais nous n’avons vu que ses excréments… C’est tant mieux, car les indications mentionnent partout que cet oiseau, plus gros qu’une autruche, peut être très agressif à la vue de l’homme, alors mieux vaut ne pas s’y frotter.

Si vous voulez revivre la même expérience que moi, voici un court vidéo de ce qui vous attend.

Seul Bémol: L’hôtel n’offre pas de petit-déjeuner, alors prévoyez avant votre arrivée un arrêt dans un super-marché car ils se font rares dans ce coin de pays.

Votre maison dans les arbres possède une cuisinette.


Jungle Tree House

Cape Tripulation – Daintree Forest –  Australie

Prix: Environ 159$ par nuit pour deux personnes

 

Poursuivre la lecture
Partagez!
Image du site http://www.lhotessedelair.com
17 décembre 2017
Par Elizabeth Landry

Plonger sur le Grande-Barrière de Corail. Mon aventure sur le Spirit of Freedom

Il m’était impossible de visiter l’Australie sans plonger sur la Grande-Barrière de corail et la meilleure façon de la découvrir est d’embarquer sur un liveaboard pendant quelques jours.

C’est au départ de la ville de Cairns dans le nord de l’Australie que la majorité des bateaux de plongées sont ancrés. Pour les plongeurs débutants vous aurez l’embarras du choix et pourrez vous joindre à un liveaboard pour suivre votre cours OpenWater.

Par contre, pour les plongeurs plus expérimentés et désireux de plonger sur des sites plus avancés avec des compagnons de même niveau, peu de bateaux répondent à ces critères.

De mon côté, c’est sur le Spirit of Freedom que je me suis embarquée pour une semaine. Un bateau de plongée pour plongeurs déjà certifiés. Je me suis joins à une expédition effectuée qu’une fois par année dans le nord de la Grande-Barrière de corail.

Ce liveaboard fera le bonheur de tous les fans de plongée sous-marine. Ici, tout est bien organisé, réfléchi et orienté SÉCURITÉ. Heureusement, car lorsque nous plongeons, la terre se situe à des heures de navigation. Aucun hélicoptère ne peut atterrir sur le bateau. Tous les plongeurs portent un GPS sur eux, au cas où le courant nous emporterait.

Lors de mon séjour, le courant était beaucoup trop au rendez-vous alors nous effectuions des plongées de dérive. Les dinghy (les petits bateaux pneumatiques) venaient donc nous chercher en mer une fois la plongée terminée.

Avant d’entrer dans l’eau, l’équipage vérifie notre équipement, applique de l’anti-buée dans nos masques et en BONUS, nous installe nos palmes. C’est le service FINDERELLA, comme Ellis, l’un des guides l’a drôlement nommé.

Sur le Spirit of Freedom, la routine va comme suit. Manger, plonger, manger, plonger, manger, plonger et dodo. À raison de 4 à 5 plongées par jour, c’est exactement ça!

Voici une vidéo de mon expérience. J’ai vraiment eu l’impression d’être une BOND GIRL et vous comprendrez pourquoi. Ce voyage restera gravé à jamais dans ma mémoire.

 

Informations:

Spirit of Freedom – À partir de 2000$

www.spiritoffreedom.com.au

Facebook et Instagram

Telephone +61 (0)7 4047 9150

 

 

Poursuivre la lecture
Partagez!